Simone de Beauvoir en 1983 à Paris. ©AFP - Michele Bancilhon
Simone de Beauvoir en 1983 à Paris. ©AFP - Michele Bancilhon
Simone de Beauvoir en 1983 à Paris. ©AFP - Michele Bancilhon
Publicité
Résumé

Quatrième volet d'une série de quatre émissions consacrées à Simone de Beauvoir : aujourd'hui Adèle VAn Reeth s'entretient avec Sylvie Le Bon de Beauvoir, professeur de philosophie et éditrice.

avec :

Sylvie Le Bon de Beauvoir (professeur de philosophie et éditrice).

En savoir plus

Dernier temps aujourd’hui de notre semaine en compagnie de Simone de Beauvoir, après l’autobiographe, la philosophe et la féministe, c’est avec la romancière que nous allons passer les prochaines 50 minutes, où comment la littérature est le meilleur moyen de parler de l’œuvre de Simone de Beauvoir sans la découper artificiellement en petits morceaux.

Simone de Beauvoir a toujours tenu à ne pas faire de différence entre littérature et philosophie, ou plutôt, c'est que pour elle c'était deux modes d'expression équivalents d'une même réalité et cela nous met au cœur du sujet pour son oeuvre de romancière. Deux moyens d'expression équivalents pour la réalité fondamentale qui est que l'homme est spontanément en situation métaphysique. [....] Elle a d'ailleurs écrit un essai sur "Littérature et métaphysique" pour montrer qu'on ne fait pas de métaphysique, on EST métaphysique dès lors qu'on est une conscience jetée dans le monde. Sylvie Le Bon de Beauvoir

Publicité
Sylvie le Bon de Beauvoir
Sylvie le Bon de Beauvoir
© Radio France - MC

Dans Les Mandarins, nous avons l'histoire de ce que Kierkegaard appelait une "répétition", c'est-à-dire qu'on ne posséde vraiment un bien que quand on l'a perdu et retrouvé. Et ce qui va être perdu c'est l'amitié qui liait Dubreuil et Henri et elle va se retrouver mais naturellement ce ne sera pas la même qu'avant parce qu'entre temps ils ont perdu toutes leurs illusions et ils ont renoncé à l'optimisme facile, l'euphorie qu'il y a eu juste à la Libération.Sylvie Le Bon de Beauvoir

Références musicales:

  • Alexandre Desplat , As time goes by
  • Miles Davis , Chez le photographe du motel
  • Glen Kotche , Individual trains
  • Juliette Gréco , Si tu t'imagines
  • Alexandre Desplat , The Misfits
  • Michele Arnaud , Ne vous mariez pas les filles

Extrait_s:_

*- * Entretiens avec Maurice Merleau-Ponty (29/05/1959)

  • Raymond Aron, "Un certain regard" (émission de l'ORTF 07/12/1969)

Lectures:

  • Simone de Beauvoir , L'invitée (Gallimard)
  • Simone de Beauvoir, La force de l'âge (Gallimard)
  • Simone de Beauvoir, Anciens et nouveaux héros (extrait du Cahier de l'Herne *Beauvoir * (2013)
  • Simone de Beauvoir , *Eliane * (extrait du Cahier de l'Herne *Beauvoir * (2013)

Par Adèle Van Reeth

Réalisation : Mydia Portis-Guérin

Lectures : Marianne Basler

Références

L'équipe

Philippe Petit
Production
Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Production
Géraldine Mosna-Savoye
Production déléguée
Jules Salomone
Collaboration
Marianne Chassort
Collaboration