Ulysse (Kirk Douglas) et Circé (Silvana Mangano) dans le film "Ulysse" de Mario Camerini, sorti en 1954
Ulysse (Kirk Douglas) et Circé (Silvana Mangano) dans le film "Ulysse" de Mario Camerini, sorti en 1954
Ulysse (Kirk Douglas) et Circé (Silvana Mangano) dans le film "Ulysse" de Mario Camerini, sorti en 1954 ©Getty - Sunset Boulevard
Ulysse (Kirk Douglas) et Circé (Silvana Mangano) dans le film "Ulysse" de Mario Camerini, sorti en 1954 ©Getty - Sunset Boulevard
Ulysse (Kirk Douglas) et Circé (Silvana Mangano) dans le film "Ulysse" de Mario Camerini, sorti en 1954 ©Getty - Sunset Boulevard
Publicité
Résumé

Ulysse est le héros valeureux qui résiste au chant des sirènes, l'athlète triomphant qui traverse les mers pour retrouver Ithaque, l'homme intelligent qui trompe le cyclope et l'homme raisonnable qui protège son équipage. Homère est-il à l'origine d'un nouvel humanisme dans L'Odyssée ?

avec :

Pierre Bergounioux (écrivain).

En savoir plus

Première diffusion de cette émission le 27/08/2019, et première diffusion du Journal de la philo de Géraldine Mosna-Savoye, en fin d'émission, le 27/01/2020, à réécouter ici :

En savoir plus : Netflix : peut-on voir des films en vrai ?

L’Iliade et L’Odyssée sont les premières œuvres écrites qu’ait produites la Grèce. Elles occupent une place à part dans dans l'histoire de la littérature, faisant naître le récit de l'intelligence et de la raison au travers des aventures d'Ulysse et de ses compagnons.
L'intelligence et la ruse vont-elles toujours de pair chez Ulysse ? 

Publicité

L'invité du jour :

Pierre Bergounioux, écrivain

En savoir plus : L'Odyssée, par Pierre Bergounioux

Héritiers de L'Odyssée

La culture dont nous sommes les légataires, comme le dit l’historien Fernand Braudel, « le trend rationnel », prend sa source là, vers le 9ème 8ème siècle avant notre ère, et rien ne témoigne mieux de cette orientation décisive de la culture occidentale que ce monument rayonnant que composent l’Iliade et l’Odyssée d’Homère.           
Nous sommes tous les enfants d’Homère. Quand nous avons quelque chose à raconter, nous le versons dans cette prodigieuse matrice dont il a été l’inventeur.          
Pierre Bergounioux

L’Odyssée célèbre-t-elle les vertus de l’intelligence ou ses limites ?

Les deux. Il me semble que c’est la première fois dans l’histoire de l’espèce pensive que des hommes expérimentent dans cet ordre second qu’est celui de l’écrit, de la littérature, ce que peut l’intelligence contre toutes les forces ennemies liguées contre elle, et s’ingénie à la tromper, la perdre, la vaincre, la dissiper, la balayer…          
Pierre Bergounioux

Textes lus par Thibault de Montalembert :

  • Extrait de L'Odyssée d'Homère, Chant V, traduction de Victor Bérard, éditions Les Belles Lettres (avec une musique de Erkki Melartin, Sininen helmi, Op.160)
  • Extrait de L'Odyssée d'Homère, Chant IV, traduction de Victor Bérard, éditions Les Belles Lettres (avec une musique de Sergueï Rachmaninov, L'Île des morts)

Sons diffusés :

  • Extrait de la fiction Odyssée 65, France Inter, 28/05/1965, dialogue entre Nestor et Télémaque
  • Chanson d'Eric Morena, Oh mon bateau
  • Module avec un extrait de la fiction Odyssée 65, France Inter, 28/05/1965 (les sirènes), un extrait du film O'Brother des Frères Coen, 2000, et une archive de Vladimir Jankélévitch à propos des sirènes, RTF, Radio Sorbonne, 11/12/1961
  • Extrait de la fiction Odyssée 65, France Inter, 28/05/1965, dialogue entre Ulysse et Nausicaa
  • Chanson de fin : Élisa Vellia, Odyssea Argis

Rediffusion de l'émission du 27/08/2019

Références

L'équipe

Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Production
Géraldine Mosna-Savoye
Production déléguée
Nicolas Berger
Réalisation
Isis Jourda
Collaboration
Manon de La Selle
Collaboration
Anaïs Ysebaert
Collaboration
Jules Barbier
Collaboration