La naissance d'Adonis
La naissance d'Adonis
La naissance d'Adonis - Marcantonio Franceschini
La naissance d'Adonis - Marcantonio Franceschini
La naissance d'Adonis - Marcantonio Franceschini
Publicité
Résumé

Suite et fin du parcours dans ce monde du mouvement, parmi les corps changeants, en compagnie d’Hélène Vial.

avec :

Hélène Vial (maître de conférences de langue et littérature latines à l'Université Clermont Auvergne).

En savoir plus

Myrrha, figure tragique en proie à un amour incestueux pour son père, termine métamorphosée en un arbre enfantant une progéniture honteuse. C'est l'histoire d’un corps souffrant et jouisseur, torturé par une passion interdite et dévorante, récit à la fois terrifiant et fascinant. Les Métamorphoses, ce sont les péripéties des corps, du grouillement des humains trop humains, des mortels aux corps torturés, démembrés, mais aussi ludiques et sexués.

Le texte du jour

« Assurément, dit Jupiter à Junon, vous ressentez bien plus profondément le plaisir que le sexe masculin ». Elle le nie. Ils conviennent de consulter le docte Tirésias ; car il connaissait les plaisirs des deux sexes; un jour que deux grands serpents s’accouplaient dans une verte forêt, il les avait frappés d’un coup de bâton ; alors (ô prodige!) d’homme il devint femme et le resta pendant sept automnes ; au huitième, il les revit : « Si les coups que vous recevez, leur dit-il ont assez de pouvoir pour changer le sexe de celui qui vous les donne, aujourd’hui encore je vais vous frapper ». Il frappe les deux serpents ; aussitôt il reprend sa forme première et son aspect naturel. Donc, pris pour arbitre dans ce plaisant débat, il confirme l’avis de Jupiter ; la fille de Saturne en ayant éprouvé, à ce qu’on assure, un dépit excessif, sans rapport avec la cause, condamna les yeux de son juge à une nuit éternelle. Mais le père tout-puissant (car aucun dieu n’a le droit d’anéantir l’ouvrage d’un autre dieu), en échange de la lumière qui lui avait été ravie, lui accorda le don de connaître l’avenir et allégea sa peine par cet honneur. »

Publicité

- Ovide, Les Métamorphoses, trad. Georges Lafaye, (Gallimard/ Folio Classique, 1992) pp116-117

Lectures

- Ovide, Les Métamorphoses, trad. Georges Lafaye, (Gallimard/ Folio Classique, 1992) pp116-117

- Ovide, Les Métamorphoses, trad. Georges Lafaye, (Gallimard/ Folio Classique, 1992) pp.128-129

Extraits

- Myrrha : l’amour incestueux de Myrrha (France Culture, 17/07/1996)

Références musicales

- Amon Tobin, Horsefish

- Sibelius, Suite pour le festin de Balthazar

- Debussy, La mer-jeux de vagues

- Dick Annegarn, La transformation

Hélène Vial
Hélène Vial
© Radio France - MC

.
.
Références

L'équipe

Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Production
Antoine Ravon
Collaboration
Géraldine Mosna-Savoye
Production déléguée
Nicolas Berger
Réalisation
Livia Garrigue
Collaboration
Olivier Bétard
Réalisation
Marianne Chassort
Collaboration