France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

Aujourd’hui j’ai le plaisir de recevoir le psychanalyste Roland Gori et le sociologue Alain Caillé .

La France aime les manifestes. Il faudrait s’amuser à les compter depuis le Manifeste du surréalisme. Récemment sont parus le « Manifeste pour une santé égalitaire », le « Manifeste pour une Politique des métiers », et un « Manifeste du convivialisme » ! La France aime les Appels. Il faudrait s’amuser à les compter depuis l’Appel du 18 juin ! L’histoire ne se répétant pas, il n’est pas sûr que ce comptage serve à grand chose. Les appels se suivent et ne se ressemblent pas. Ils ont néanmoins un point commun si on les rapporte à la séquence historique qui les voit naître. Le Manisfete du surréalisme est impensable hors de la zone d’influence du mot Révolution. L’appel du 18 juin est impensable hors de l’effondrement national qui en est la cause. Que sont alors les manifestes et les appels d’aujourd’hui comparés à ces grands exemples. Ils ne tombent pas sous le coup de circonstances historiques aussi marquées. Cela est évident. Mais ils sont les symptômes d’un monde qui finit et d’un autre qui se cherche. Ce n’est pas un hasard si le président de la République dans son discours de Bordeaux du 15 novembre s’en est pris à ceux qui trahissaient - qui ? Les fraudeurs de la Sécurité sociale – l’héritage du Conseil national de la Résistance. Il s’en est pris en réalité aux auteurs du « Manifeste pour une santé égalitaire et solidaire ».

Publicité

Preuve que ses conseillers sont bien documentés, et qu’ils ont sans doute lu les autres Manifestes.

Aujourd’hui, nous recevons deux auteurs ayant écrit ou participé à des Manifestes. Mais leur activité de pensée et d’écriture ne s’arrête pas à ce genre de tâches.

Ce sont comme ont dit, deux auteurs engagés dans un travail personnel et collectif. L’un est psychanalyste et l’autre sociologue : j’ai nommé Roland Gori l'un des fondateurs de l'Appel des Appels et Alain Caillé, qui dirige la revue du Mauss.

Ils font tous les deux appel à la dignité de penser!

Philippe Petit reçoit Roland Gori à l'occasion de la parution de son livre "La dignité de penser".

Références

L'équipe

Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Adèle Van Reeth
Production
François Caunac
Réalisation
Geneviève Méric
Collaboration
Tristan Ghrenassia
Collaboration