Charles Augustin Sainte-Beuve, écrivain, critique littéraire (1804 - 1869). Portrait vers 1860, par Bertall  (1820–1882)  - Bertall/Wikicommons/Harvard Museum
Charles Augustin Sainte-Beuve, écrivain, critique littéraire (1804 - 1869). Portrait vers 1860, par Bertall (1820–1882) - Bertall/Wikicommons/Harvard Museum
Charles Augustin Sainte-Beuve, écrivain, critique littéraire (1804 - 1869). Portrait vers 1860, par Bertall (1820–1882) - Bertall/Wikicommons/Harvard Museum
Publicité
Résumé

Quelle est l’ambivalence de Proust à l’égard de Sainte-Beuve ? s’interroge Antoine Compagnon. Que signifie chez l’auteur des "Causeries du Lundi", "Aimer Molière", "Aimer Balzac" et que signifie chez Marcel Proust, "Aimer Sainte-Beuve" ?

avec :

Antoine Compagnon (Professeur au Collège de France depuis 2006, titulaire de la chaire de Littérature française moderne et contemporaine).

En savoir plus

Comment cette formule, "aimer Sainte-Beuve" marque-t-elle, à la fois, la critique de Proust envers Sainte-Beuve et une certaine complicité, malgré tout ?

Antoine Compagnon, titulaire de la chaire "Littérature française moderne et contemporaine , (Histoire, critique, théorie)", poursuit sa grande enquête sur "Proust Essayiste" et ouvre le fameux dossier « Sainte-Beuve »

Publicité

Jean-Yves Tadié qui a dirigé l’édition d’A La recherche du temps perdu en Pléiade, rappelle l’immense succès de la publication du Contre Sainte-Beuve à titre posthume en 1954 et des théories de Proust sur les biographies qui n’expliquent rien de l’oeuvre d’un écrivain. 

"Proust dit-il amène l’idée essentielle de la coexistence de deux moi : le moi superficiel, celui qui évolue dans le monde ; et le moi profond, celui du retrait, qui écrit."

"Alors comment la méconnaissance des contemporains pour la littérature, et leur méconnaissance du moi profond comme source de l’œuvre sont-elles les deux idées forces de la théorie littéraire de Proust, lecteur critique de Sainte-Beuve?" S’interroge Antoine Compagnon. 

Comment Sainte-Beuve a-t-il "méconnu Balzac", selon Proust? Aujourd’hui, nous découvrons un Marcel Proust, lecteur de Sainte-Beuve et qui traque les bévues des écrivains.

Nous gagnons le Collège de France pour le cours d’Antoine Compagnon, le 12 mars 2019, aujourd’hui « Aimer Sainte-Beuve »

Autour de l'oeuvre de Marcel Proust :

  • Marcel Proust, À la recherche du temps perdu,Tome I. Édition publiée sous la direction de Jean-Yves Tadié avec la collaboration de Florence Callu, Francine Goujon, Eugène Nicole, Pierre-Louis Rey, Brian Rogers et Jo Yoshida. Nouvelle édition, 1987, Bibliothèque de la Pléiade, n° 100. Tome II, Tome III(auquel a contribué Antoine Compagnon), tome IV. Le Coffret de quatre volumes vendus ensemble, réunissant des réimpressions récentes des premières éditions (1987, 1988, 1989)Édition publiée sous la direction de Jean-Yves Tadié, doit paraître le 5 Septembre 2019 (Bibliothèque de la Pléiade).
  • Marcel Proust, Contre Sainte-Beuve précédé de Pastiches et mélanges suivi de Essais et articles, Édition de Pierre Clarac avec la collaboration d'Yves Sandre, Gallimard, La Pléiade, 1971.
  • Bulletin d’informations proustiennes
  • Antoine Compagnon, Proust entre deux siècles, Seuil, 2013