2016/02/21, Ceci Pineda from WE ACT for Environmental Justice speaking at NYC Solidarity Rally for Flint
2016/02/21, Ceci Pineda from WE ACT for Environmental Justice speaking at NYC Solidarity Rally for Flint
2016/02/21, Ceci Pineda from WE ACT for Environmental Justice speaking at NYC Solidarity Rally for Flint ©Getty - suite à la crise de l'eau toxique à Flint, scandale qui fait apparaître un racisme systémique - Erik McGregor/LightRocket
2016/02/21, Ceci Pineda from WE ACT for Environmental Justice speaking at NYC Solidarity Rally for Flint ©Getty - suite à la crise de l'eau toxique à Flint, scandale qui fait apparaître un racisme systémique - Erik McGregor/LightRocket
2016/02/21, Ceci Pineda from WE ACT for Environmental Justice speaking at NYC Solidarity Rally for Flint ©Getty - suite à la crise de l'eau toxique à Flint, scandale qui fait apparaître un racisme systémique - Erik McGregor/LightRocket
Publicité
Résumé

Les crises éthiques surgissent-elles, en particulier, lorsque des logiques mercantiles prennent le pas sur le bien commun? S’interroge Didier Fassin. Comment la ville de Flint aux Etats-Unis est-elle devenue "un symbole de l’abject défaillance dans la protection de la santé publique"?

avec :

Didier Fassin (Anthropologue, sociologue, médecin et professeur).

En savoir plus

Nouvelle diffusion du 18 juin 2021

Comment passe-t-on d’une situation critique à une situation de crise sanitaire ? Et d’ailleurs "qu’est-ce qu’une crise" ? demande le médecin-anthropologue.

Publicité

Professeur de sciences sociales à l'Institute for Advanced Study de Princeton, aux Etats-Unis et directeur d'études à l’EHESS, Didier Fassin propose des "excursions anthropologiques" dans le cadre de la chaire annuelle de Santé publique, au Collège de France. Il explore de façon critique, — au sens d’examen, d’analyse —, les mondes de la santé publique, de la paradigmatique épidémie de saturnisme infantile, due au plomb, à l’actuelle pandémie du SARS-COV 2, dans le dernier cours, la semaine prochaine. Différentes autres études de cas éclairent aussi, à chaque cours, la question du jour, tandis que, depuis sa leçon inaugurale, Didier Fassin approfondit le questionnement sur les inégalités de vie. 

Dans la conférence précédente, où nous avons vu comment les méthodes du lobby du plomb pouvaient rappeler celles du lobby du tabac, pour endormir le public sur la nocivité de leurs produits et gagner profitablement du temps, Didier Fassin a montré de quelle façon les thèses conspirationnistes pouvaient révéler "des réactions de défiance à l’égard des savoirs autorisés et des pouvoirs officiels". Aujourd’hui il s’attache à mettre en valeur la notion de "crise éthique", pour laquelle là encore il défend une approche critique. Il analyse de quelle façon, "les crises éthiques peuvent dévoiler des mécanismes de violation des droits et de détournement des biens communs au bénéfice d’intérêts privés"

Ainsi la crise de l’eau à Flint, grave scandale sanitaire, met aussi en lumière le "racisme systémique" qui sévit dans la ville du Michigan, mais également dans le reste des Etats-Unis. Dans le cours d’aujourd’hui Didier Fassin se demande "comment une crise peut émerger d’une situation donnée" — ses études de cas, nous conduisant de la France aux aux Etats-Unis et en Afrique du Sud, pays où le médecin-anthroplogue a mené différents travaux. Avec la crise sanitaire et éthique des opiacées, aux Etats-Unis, Didier Fassin nous fait découvrir comment se pose la question de la "re-racialisation" d’une addiction et de quelle façon la gestion individuelle de la douleur peut être détournée et exploitée à son profit par le "cynisme" mercantile  de l’industrie pharmaceutique. 

Les crises ont ici plusieurs dimensions, comme vous allez le voir, et la partie éthique n’est pas toujours la plus visible…

Nous gagnons le Collège de France, le 26 mai 2021, pour le cours de Didier Fassin, aujourd’hui  "Crises éthiques"