OTAN 4 déc. 2019 : le président américain D. Trump et la chancelière allemande A. Merkel au début d'une discussion bilatérale. 70 ans après la fondation de l'Alliance atlantique, le sommet de Londres s'est tenu alors que l'OTAN est en crise.
OTAN 4 déc. 2019 : le président américain D. Trump et la chancelière allemande A. Merkel au début d'une discussion bilatérale. 70 ans après la fondation de l'Alliance atlantique, le sommet de Londres s'est tenu alors que l'OTAN est en crise.
OTAN 4 déc. 2019 : le président américain D. Trump et la chancelière allemande A. Merkel au début d'une discussion bilatérale. 70 ans après la fondation de l'Alliance atlantique, le sommet de Londres s'est tenu alors que l'OTAN est en crise. ©Getty - Photo de Michael Kappeler / alliance de photos via Getty Images
OTAN 4 déc. 2019 : le président américain D. Trump et la chancelière allemande A. Merkel au début d'une discussion bilatérale. 70 ans après la fondation de l'Alliance atlantique, le sommet de Londres s'est tenu alors que l'OTAN est en crise. ©Getty - Photo de Michael Kappeler / alliance de photos via Getty Images
OTAN 4 déc. 2019 : le président américain D. Trump et la chancelière allemande A. Merkel au début d'une discussion bilatérale. 70 ans après la fondation de l'Alliance atlantique, le sommet de Londres s'est tenu alors que l'OTAN est en crise. ©Getty - Photo de Michael Kappeler / alliance de photos via Getty Images
Publicité
Résumé

Quel est l’impact de l’émergence de la Chine, comme superpuissance rivale des Etats-Unis, sur la relation transatlantique? Demande Luuk van Middelaar. Il explique pourquoi l'Europe doit se donner les moyens de son autonomie stratégique face à une Amérique tournée vers l'Asie, sinon vers elle-même.

avec :

Luuk Van Middelaar (Historien et philosophe, titulaire de la Chaire Valeurs européennes à l’Université catholique de Louvain (UCL), Auteur du Passage to Europe (Yale UP, Gallimard etc.). Editorialiste @nrc @tijd. Prof Univ Leiden and Louvain-la-Neuve.).

En savoir plus

Est-ce dans l’intérêt des Européens de se laisser entraîner par les Américains dans une nouvelle version de la guerre froide, qui serait marquée, selon la formule de Joe Biden, par l’affrontement entre les démocraties et les autocraties?  Face au géant chinois et à la doctrine de "l’Amerique d’abord", le fameux "America first", l'historien et philosophe politique néerlandais, Luuk van Middelaar analyse, aujourd’hui,

le "sentiment de solitude des Européens, — une solitude qui bouleverse notre rapport à l’espace et au temps?". 

Publicité

Ancien membre du cabinet du président du Conseil européen Herman Van Rompuy, entre fin 2009 et 2014, Luuk van Middelaar est professeur de droit européen à l'université de Leyde aux Pays-Bas. Pour le printemps 2021, dans le cadre du « Cycle Europe » du Collège de France, il nous propose 4 stimulants « exercices géopolitiques », qui donnent souvent le frisson, sinon le vertige. Tout en maniant les concepts politiques et géopolitiques, il opère de passionnants retours sur l’histoire récente de l’Union Européenne et des états membres, dans leurs relations avec les proches grands voisins et surtout dans le récit des turbulences causées par l’affrontement des deux superpuissances, Chine et Etats-Unis — ces deux dernières tendant à prendre l’Europe en étau, comme nous l’avons vu dans la conférence précédente sur la Chine et l’Europe. 

Depuis sa première conférence, le philosophe-historien nous introduit dans les coulisses des négociations, il analyse le brutal réveil européen en tant qu’acteur géostratégique, qui doit vite trouver une expression et des moyens adaptés à « l’Ovni » de la construction européenne, projet qui s’est longtemps conçu « hors espace et temps ». 

Loin de l'Europe : les Etats-Unis, "puissance du Pacifique" 

Aujourd’hui, Luuk van Middelaar rappelle que "La montée en puissance de la Chine en Extrême-Orient fait basculer le monde. À la différence de l'ère du conflit américano russe, le continent européen n'est plus le centre de théâtre mondial ». Alors que « Donald Trump a rompu « l’enchantement narratif » de l’Alliance transatlantique qui durait depuis soixante-dix ans », force est de constater que « les intérêts divergents » entre l’Europe et son vieil allié américain s’approfondissent. Le philosophe historien rappelle 

« En février 2021, à Munich, Macron a déclaré que les Etats-Unis étaient devenus, « une puissance du Pacifique ». 

À réécouter : Biden : les 100 jours
57 min

Autrement dit, "ils ont des priorités géopolitiques différentes de celles de l’Europe » souligne Luuk van Middelaar. L’Union européenne secouée par la crise des migrants, menacée par la Russie est bien loin des Etats-Unis. C’est bien un changement d’époque que nous vivons. 

57 min

Alors que l’économie allemande est perturbée par l’affrontement entre la Chine et les Etats-unis, Luuk van Middelaar a indiqué au journal Le Monde, fin décembre 2020, que le plan de relance européen, en pleine pandémie, s’avère un approfondissement de l’Union Européenne. Il note que l’Allemagne a dû se repositionner au centre de l’Europe et se rapprocher d’une France qui doit, désormais, regarder vers le continent, après le départ des Britanniques de l’Union. Pour Luuk van Middelaar :

le Brexit s’avère « une bonne chose par rapport à l’enjeu du positionnement européen dans le grand conflit américano-chinois. De ce point de vue, il sera plus facile pour l’Union Européenne de définir ses intérêts de façon autonome par rapport à Washington. Ce sera l’un des terrains d’affrontement entre Berlin et Paris. Mais l’issue en est plus ouverte maintenant que le Royaume-Uni n’est plus à bord ». 

Alors quel est aujourd’hui le tournant historique pour l’Europe? Comment l’Union Européenne doit-elle prendre son destin en main ?

Nous gagnons le Collège de France, le  7 avril 2021 pour la série de conférences de Luuk van Middelaar, intitulée, « Exercice géopolitique », aujourd’hui « L'Europe et l'Amérique : la solitude » 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour prolonger :

La revue géopolitique "Le Grand Continent" a publié une note de synthèse des 4 conférences de Luuk van Middelaar, données au Collège de France, sous le titre, "Le Réveil géopolitique de l’Europe".

Elise Racque présente les 4 exercices géopolitiques de Luuk van Middelaar, dans l'article intitulé, "Ecoutez l’Europe se réveiller" (Télérama, 5 mai 2021).

Luuk van Middelaar a publié chez Gallimard :

  • -  Le passage à l'Europe (Prix du livre européen 2012)
  • - Quand l'Europe improvise, Dix ans de crises politiques (en 2018)

Référence musicale du générique de fin :"Schubert" par Thylacine, extrait de l'album "Timeless" (Sony Music Entertainment France SAS, 2020).