Perséphone et Hadès. Détail de l'intérieur d'un kylix attique à figures rouges de 440-430 av. J.-C.
Perséphone et Hadès. Détail de l'intérieur d'un kylix attique à figures rouges de 440-430 av. J.-C.
Perséphone et Hadès. Détail de l'intérieur d'un kylix attique à figures rouges de 440-430 av. J.-C. - Provenance présumée : Vulci - Collection British Museum - wikicommons
Perséphone et Hadès. Détail de l'intérieur d'un kylix attique à figures rouges de 440-430 av. J.-C. - Provenance présumée : Vulci - Collection British Museum - wikicommons
Perséphone et Hadès. Détail de l'intérieur d'un kylix attique à figures rouges de 440-430 av. J.-C. - Provenance présumée : Vulci - Collection British Museum - wikicommons
Publicité
Résumé

Quel couple, forment l’agathos daimōn, le bon daimōn, avec l’Agathē Tychē, la "Bonne Fortune" ? demande l’historienne-anthropologue Vinciane Pirenne-Delforge. Elle relève les premières occurrences de la Tychē, divinisée dans la poésie archaïque, d’Hésiode à Pindare.

avec :

Vinciane Pirenne-Delforge (Historienne, professeur au Collège de France. Elle est titulaire de la Chaire Religion, Histoire et Société dans le Monde Grec Antique.).

En savoir plus

De quel façon le Zeus "Qui accomplit (des bienfaits) et Amical" peut-il être proche de l’Agathos daimōn? demande encore la chercheuse.

Professeure au Collège de France, titulaire de la chaire "Religion, histoire et société dans le monde grec antique", Vinciane Pirenne-Delforge nous entraîne dans une grande enquête pluriannuelle autour des "Dieux, des daimones et des héros". Sur plusieurs cours, elle revient sur la notion complexe et polyvalente du daimōn. Depuis la conférence précédente, l’historienne tente de comprendre la dimension cultuelle du "daimōn quand il est qualifié de "bon daimōn"(Agathos daimōn) en relation avec Dionysos, mais aussi comme dans l'heure, avec la Bonne Fortune (Agathē Tychē) et demain avec un Zeus local, voire familial, pourvoyeur de bienfaits".  La chercheuse note que  le "Bon daimōn et la Bonne Fortune sont respectivement l’action divine pourvoyeuse de bienfaits et son accomplisse­ment, au sens de la concrétisation de cette action dans la vie des humains".

Publicité

Dans ce cours, à propos de Tyché, nous retrouvons, Hésiode, poète- théologien entre la fin du VIIIe et le VIIe siècles avant JC, qui chante les divinités qui compose l’univers. Sa Théogonie s’ouvre sur le chant des "Muses Olympiennes", qui, de "leurs voix si belle", célèbrent en hymnes  leur père :

"Zeus porte-égide et la souveraine Héré

d’Argos qui va sur ses sandales d’or,

et la fille de Zeus porte-égide, Athènè aux yeux clairs,

et Phoïbos Apollon le Lumineux et Artémis l’Archère,

ainsi que Poséidon — le Support de la terre, l’Ébranleur de la Terre —

Thémis Juste Coutume, la vénérée Aphrodite aux vives paupières,

(…), puis Cronos aux idées retorses,

Éôs l’Aurore ainsi qu’Hélios le grand Soleil et la Lune brillante, Sélèné ,

Gaia la Terre, et le grand Fleuve-Océan, Océanos , et puis Nyx la Nuit noire,

et la race sacrée de l’ensemble des immortels éternels." (traduction d’Annie Bonnafé, Rivages Poche)

Jean-Pierre Vernant, dans son essai "Genèse du monde, naissance des dieux, royauté céleste", rappelle que "nous sommes en présence d’une pensée étrangère aux catégories qui nous sont habituelles : elle est à la fois mythique et savante, poétique et abstraite, narrative et systématique, traditionnelle et personnelle".

Julie Clarini quand elle fait le portrait de Vinciane Pirenne-Delforge pour le journal Le Monde, en 2018 explique que l’historienne-anthropologue "s’évertue à dénouer ce qui ressemble parfois à un lacis de contradictions". "Son collègue Francis Prost, professeur à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne, souligne que Vinciane Pirenne-Delforge  « jette non seulement un regard anthropologique mais aussi empathique sur les Grecs anciens : son livre sur le voyage de l’érudit Pausanias, du IIe siècle après J.-C. (en 2013_), revenant sur les monuments et lieux de culte où s’est nouée l’identité grecque, est remarquable de ce point de vue à la fois proche et distancié."_

Nous gagnons le Collège de France, le 30 janvier 2020, pour le cours de Vinciane Pirenne-Delforge, aujourd’hui : "Agathos daimōn et Agathē Tychē"

Pour prolonger

Vinciane Pirenne-Delforge a notamment publié:

Retour à la source : Pausanias et la religion grecque , CIERGA, Liège, Belgique (2008)

Le Polythéisme grec à l'épreuve d'Hérodote, Les Belles Lettres (2020)

Théogonie. La naissance des dieux, d'Hésiode, traduit par Annie Bonnafé et préfacé par Jean-Pierre Vernant, sous le titre "Genèse du monde, naissance des dieux, royauté céleste", Rivage Poche Petite Bibliothèque, 2018.

En savoir plus : Jean-Pierre Vernant pour "L'homme grec"

Voir l'image entière du kylix attique à figures rouges - Collection British Museum