Migrants mexicains attendant de monter dans le train pour partir légalement aux Etats-Unis travailler dans les fermes du Sud-Ouest (1951).
Migrants mexicains attendant de monter dans le train pour partir légalement aux Etats-Unis travailler dans les fermes du Sud-Ouest (1951).
Migrants mexicains attendant de monter dans le train pour partir légalement aux Etats-Unis travailler dans les fermes du Sud-Ouest (1951).  ©Getty - Bernard Hoffman/The LIFE Picture Collection/Getty Images
Migrants mexicains attendant de monter dans le train pour partir légalement aux Etats-Unis travailler dans les fermes du Sud-Ouest (1951). ©Getty - Bernard Hoffman/The LIFE Picture Collection/Getty Images
Migrants mexicains attendant de monter dans le train pour partir légalement aux Etats-Unis travailler dans les fermes du Sud-Ouest (1951). ©Getty - Bernard Hoffman/The LIFE Picture Collection/Getty Images
Publicité
Résumé

Qu’est-ce qui pousse à migrer ? Quelles sont les théories de la migration ? S’interroge le démographe François Héran. Comment les chercheurs en sont-ils venus à analyser les ressorts des migrations ?

avec :

François Héran (Sociologue et professeur au collège de France).

En savoir plus

Nouvelle diffusion du 27 mars 2019

Agrégé de philosophie, longtemps démographe-sociologue à l’INSEE et l'INED, François Héran, titulaire de la chaire « Migrations et sociétés », se partage désormais entre le Collège de France et la direction de l’Institut Convergences Migrations. Dans le cadre de sa nouvelle série "Pourquoi migrer ?", il propose d'interroger les facteurs déterminants des migrations. 

Publicité

Les deux premiers cours de cette série ont questionné notre façon d'appréhender les flux migratoires et d'interpréter les données démographiques. Aujourd’hui il questionne les approches interdisciplinaires sur les ressorts des migrations.

Comment les théories des migrations interagissent-elles avec ce qu’on appelle en sociologie la théorie de l’action ? Qu’est-ce que la théorie néoclassique des migrations ?

Qu’est-ce que le comité Massey et comment les travaux du démographe Douglas Massey ont-ils fait date ? 

Quel est l’apport de Larry A. Sjaastad, qui a longtemps travaillé sur les migrations rurales aux Etats-Unis ? 

A partir de quand a émergé la notion de capital humain, dont Gary Becker est le premier théoricien et comment cette notion intervient-elle sur l’analyse des migrations ? 

Comment malgré la mondialisation et l’évolution de ces dernières années, les Etats « demeurent-ils la clé » à toutes les étapes du processus migratoire ?

Nous gagnons le Collège de France, le 17 janvier 2019, pour le cours de François Héran, aujourd’hui « Théories de la migration : la modélisation des causes » (partie 1) 

Références

L'équipe

Claire Poinsignon
Collaboration
Merryl Moneghetti
Coordination