La météorite de L'Aigle, datée d'il y a 4,6 milliards d’années - MNHN - Jean-Christophe Domenech
La météorite de L'Aigle, datée d'il y a 4,6 milliards d’années - MNHN - Jean-Christophe Domenech
La météorite de L'Aigle, datée d'il y a 4,6 milliards d’années - MNHN - Jean-Christophe Domenech
Publicité
Résumé

Témoin de la formation du système solaire, la météorite de L'Aigle représente l'un des objets les plus précieux du Muséum national d'histoire naturelle, et l'un des plus vieux conservé sur Terre, avec ses 4,6 milliards d'années. On se sent tout petit à côté de cet objet. Une couleur noire et quelques dizaines de centimètres racontent l’origine des origines, celle de notre planète et de notre système solaire. Une histoire racontée par le minéralogiste François Farges.

En savoir plus

Conservée dans la Galerie de Minéralogie et de Géologie, la météorite de L'Aigle tomba en avril 1803 dans le petit village de L’Aigle dans l’Orne. Cette variété de météorite dite "chondrite" tomba, comme 3000 autres fragments, suite à une énorme déflagration dans le ciel, pourtant sans nuages. Des scientifiques furent dépêchés

La cosmo-chimie

Avant la découverte de cet échantillon, les scientifiques ne croyaient pas aux météorites, car les pierres ne pouvaient provenir que des entrailles de la Terre. Le ciel était sacré et c'était impossible d'admettre une chose aussi extraordinaire. La météorite de L'Aigle sera la première grande chute étudiée précisément. C'est à partir de 1803 que l'acceptation fait son chemin en France, et donne naissance à une nouvelle science : la cosmo-chimie. On comprend alors que ces pierres proviennent de la ceinture d'astéroïde entre les planètes Mars et Jupiter et que de temps en temps, certaines dévient de leur trajectoire classique et rencontrent la Terre. Les chercheurs découvrent que ces météorites sont plus vieilles que la Terre, qu'elles ont 4,6 milliards d'année et par conséquent sont des témoins essentiels de la formation du système solaire.

Publicité
À réécouter : Tombées du ciel
3 min

►La météorite de l'Aigle se trouve dans la Galerie de Minéralogie et de Géologie au Jardin des Plantes à Paris. Retrouvez plus d'informations sur la météorite de l'Aigle du Muséum national d'Histoire naturelle.

Une série produite par Tao Favre, réalisée par Vincent Decque