Le "buisson d'or", un minéral spectaculaire
Le "buisson d'or", un minéral spectaculaire  - MNHN - François Farges
Le "buisson d'or", un minéral spectaculaire - MNHN - François Farges
Le "buisson d'or", un minéral spectaculaire - MNHN - François Farges
Publicité

Découvert dans les années 1980, au cœur des mines de la Sierra Nevada en Californie, le buisson d'or est un des objets les plus spectaculaires du Muséum. Derrière l'apparence de ce minéral, composé de cristaux d'or sur du quartz blanc, se cache l'illustration d'un des plus grands concepts mathématiques de notre siècle : la théorie du chaos. Une histoire racontée par le minéralogiste François Farges.

Constitué de cristaux d'or natif sur du quartz blanc, le buisson d'or, exposé dans la Galerie de Minéralogie et de Géologie, a été trouvé au cœur des mines de la Sierra Nevada en Californie dans les années 1980, plus d'un siècle après la fameuse ruée vers l'or de 1848.   

Selon le minéralogiste François Farges, cet objet spectaculaire "évoque un monde végétal pétrifié, composé d’or". Mais ce que l'on devine moins, c'est qu'il convoque la théorie des fractales, initiée par le mathématicien Benoît Mandelbrot, qui se servit notamment du buisson d'or pour illustrer en quoi l’ordre initial et aléatoire des microcristaux d’or peut aider à prédire l’ensemble stable macroscopique qui en résulte.

Publicité

Le buisson d'or, reflet des algorithmes d'aujourd'hui

Les premières pépites d'or ont été trouvées dans la célèbre Sierra Nevada, en 1848 par les chercheurs d'or, après avoir cristallisé dans les entrailles de la terre depuis 150 millions d'années. Disposées de manière aléatoire, elles forment ce qu'on appelle le buisson d'or, et sa cristallisation est d'une qualité telle, que son prix est bien supérieur à tout autre équivalent métallique.

C'est à partir des années 1970, que le mathématicien Benoît Mandelbrot, inventeur des théories fractales, a utilisé cet objet singulier pour représenter une structuration de sa géométrie fractale, derrière cette apparence aléatoire, à l'instar de la théorie du chaos qui nous renseigne comment des choses, aux formes apparemment différentes, peuvent être régies par de mêmes lois invisibles au premier abord. Cet ordre similaire, imperceptible à l’œil nu, constitue la base théorique de certains des algorithmes d'aujourd'hui, permettant de modéliser le climat, les cours d’eau, ou encore la finance.

59 min

►Le buisson d'or se trouve dans la Galerie de Minéralogie et de Géologie au Jardin des Plantes à Paris. Retrouvez plus d'informations sur le buisson d'or du Muséum national d'Histoire naturelle.

Une série produite par Tao Favre, réalisée par Vincent Decque