Espèce disparue, le Dodo est aujourd'hui une figure populaire, et sympathique
Espèce disparue, le Dodo est aujourd'hui une figure populaire, et sympathique
Espèce disparue, le Dodo est aujourd'hui une figure populaire, et sympathique - MNHN - Agnès Iatzoura
Espèce disparue, le Dodo est aujourd'hui une figure populaire, et sympathique - MNHN - Agnès Iatzoura
Espèce disparue, le Dodo est aujourd'hui une figure populaire, et sympathique - MNHN - Agnès Iatzoura
Publicité
Résumé

Avec son air disgracieux mais sympathique, le Dodo est plus qu'un animal, c'est une légende, archétypale des espèces disparues, ancrée dans l'imaginaire collectif, et qui semble tout droit sorti d'un dessin animé. Lointain cousin des pigeons, son histoire est une drôle d'aventure, mais sa disparition l'est malheureusement beaucoup moins, victime collatérale du commerce des hommes.

En savoir plus

Avec son air disgracieux mais sympathique, le Dodo ,plus qu'un animal, est devenu une légende, un archétype des espèces disparues, ancrée dans l'imaginaire collectif, et qui semble tout droit sorti d'un dessin animé. Lointain cousin des pigeons, son histoire est une drôle d'aventure, mais sa disparition l'est malheureusement beaucoup moins, victime collatérale du commerce des hommes, comme le raconte Jacques Cuisin, Délégué à la conservation au Muséum.

Le Dodo est un emblème des espèces disparues et il n'existe aucun spécimen naturalisé à ce jour. Seuls quelques restes ont permis de reconstituer l'animal. Ce n’est donc pas un animal naturalisé mais une reconstitution qui, à la Grande Galerie de l’Évolution, représente le Dronte de Maurice, plus communément appelé Dodo.

Publicité

Mais pourquoi semble-t-il sorti d’un dessin animé cet oiseau disparu du monde vivant ? Est-ce ce bec, crochu entre tous ? Ou cette étonnante coupe au bol ? Ou même ce corps rondouillard et pataud doté de petites ailes atrophiées ?

Squelette du Dodo au Muséum d'Histoire Naturelle de Paris
Squelette du Dodo au Muséum d'Histoire Naturelle de Paris
- MNHN - Bernard Faye

Singulièrement sympathique 

Le Dodo a été découvert à la fin du XVIe siècle, au moment où les navigateurs européens débarquent sur l’Île Maurice, ainsi nommée par le vice-amiral Wybrand van Warwijck. C'est ce dernier qui, pour la première fois, va décrire le drôle d'animal en 1598. L'arrivée des hommes sur l'île se double de l'arrivée de mammifères invasifs (comme les rats ou les cochons) qui vont se nourrir des œufs du Dodo et contribuer à la disparition de cette espèce, qui va s'éteindre en moins d'un siècle.

Sa silhouette singulière et son gigantisme insulaire furent une source d'inspiration pour les artistes de l'âge d'or de la peinture hollandaise, et pour Lewis Carroll qui s'en inspira pour un personnage dans Alice au pays des merveilles en 1865. Longtemps dénigré pour son apparence, le Dodo est aujourd'hui devenu une figure sympathique et symbolique.

►Le Dodo se trouve dans la Grande Galerie de l'Evolution à Paris. Retrouvez plus d'informations sur le  Dodo du Muséum national d'Histoire naturelle.

Une série produite par Tao Favre, réalisée par Vincent Decque