Le Pistachier de Vaillant, dans le Jardin des Plantes de Paris
Le Pistachier de Vaillant, dans le Jardin des Plantes de Paris  - MNHN - Agnès Iatzoura
Le Pistachier de Vaillant, dans le Jardin des Plantes de Paris - MNHN - Agnès Iatzoura
Le Pistachier de Vaillant, dans le Jardin des Plantes de Paris - MNHN - Agnès Iatzoura
Publicité

Dans le jardin alpin, entre les serres tropicales et la ménagerie , un tronc tortueux sort d’un mur en pierre. D'apparence, il n'a rien de spectaculaire mais ce pistachier a plus de 300 ans, et il a permis de démontrer que les plantes ont une sexualité. Une histoire racontée par l’ancien directeur du Jardin des Plantes de Paris Eric Joly.

Le pistachier de Vaillant est un petit arbre de 3 mètres, à l'allure d'un gros bonsaï, doté de plusieurs troncs au feuillage vert tendre. Planté en 1702, cela fait de lui un des plus vieux arbres du Jardin des Plantes. C'est une espèce originaire d'Orient, cultivée depuis près de 4000 ans. Sa graine a été rapportée par le grand botaniste français Joseph Pitton de Tournefort vers 1700, et c'est son successeur, Sébastien Vaillant qui va démontrer grâce à cet arbre que les plantes ont une sexualité.  

Cette espèce cultivée depuis l’Antiquité autour de la Méditerranée pour ses fruits est dioïque, ce qui signifie que les fleurs femelles et les fleurs mâles sont portées par des plantes différentes. Sébastien Vaillant va alors démontrer que le pollen du pistachier mâle du Jardin des Plantes déposé sur le pistil du pistachier femelle planté alors au jardin de la faculté de pharmacie va faire apparaître des pistaches, alors que jusque là aucun des deux pistachiers parisiens ne fructifiait. Son « discours » sur ce sujet, tenu en 1717, fera date, et sera traduit en latin (l'anglais de l'époque), et par conséquent largement diffusé en Europe.

Publicité

Cette plante est historique à deux titres. D'abord parce qu'elle a été ramenée de son pays d'origine par le grand botaniste français Joseph Pitton, le plus ancien du Jardin des Plantes. C'est aussi un être vivant qui a servi à une expérimentation scientifique. La botanique est l'une des rares sciences du vivant où 300 ans après certaines découvertes, les sujets de ces expérimentations sont encore présents au Jardin des plantes. Mais sachez que le pistachier mâle du Jardin des Plantes est encore tout seul et ne produit toujours pas de pistaches ! (Eric Joly)

Le Monde vivant
3 min

►Conservé par le Jardin botanique Val Rahmeh-Menton, retrouvez plus d'informations sur le Pistachier de Vaillant.

Une série produite par Tao Favre, réalisée par Vincent Decque

L'équipe