Le Palmier dattier des Canaries dans le Jardin botanique Val Rameh-Menton - MNHN - Jérôme Munier
Le Palmier dattier des Canaries dans le Jardin botanique Val Rameh-Menton - MNHN - Jérôme Munier
Le Palmier dattier des Canaries dans le Jardin botanique Val Rameh-Menton - MNHN - Jérôme Munier
Publicité
Résumé

Le paradis existe. Il s'étend sur 1,5 hectare et se trouve au Jardin botanique du Val Rahmeh-Menton. Entre un cactus et un nénuphar, une plante au corps massif et à la tête hirsute dépasse toutes les autres. C’est le palmier-dattier des Canaries. Il semble être là depuis toujours, et pourtant, il est voué à disparaître… Une histoire racontée par Eric Joly, ancien directeur du Jardin des Plantes de Paris.

En savoir plus

Au cœur du Jardin botanique de Val Rahmeh-Menton, on peut y admirer une douzaine de dattiers centenaires installés depuis 1850. Cette rangée illustre deux moments clés de l’histoire de l'introduction des plantes : celui de l’intérêt botanique pour la rareté et l’exotisme au milieu du XIXème siècle pendant le développement des empires coloniaux, et le moment de la circulation internationale des plantes avec les conséquences que l'on connaît aujourd'hui.

Plantés en 1920 par l’officier anglais Sir Percy Radcliffe, dans sa Villa de Menton, ces 12 arbres ont aujourd’hui 100 ans. Ils ont la particularité de ne pousser que par le haut, en déployant leurs bouquets de palmes. On parle donc de stipe, et non pas de tronc. Ces palmiers résistent au froid, et particulièrement aux vents et aux embruns. Succès énorme sur la Côte d’Azur, ces palmiers sont emblématiques des paysages du Sud de la France. Et pourtant, ils pourraient disparaître de nos cartes postales

Publicité

Vous rentrez dans le jardin, et vous avez l’impression de voir 12 sentinelles qui vous accompagnent jusqu’à cette maison. Mais on a peur pour eux. Les plantes voyagent beaucoup au 20ème siècle avec les hommes, et on a ramené des palmiers de partout. Et avec ces palmiers, on a ramené des ravageurs. En particulier le charançon rouge des palmiers, qui développent d’énormes larves blanches qui dévorent le bourgeon apical. Et quand le bourgeon apical meurt, les palmiers meurent par centaine dans tout le Midi de la France. On espère sauver cette fabuleuse rangée de dattiers avec des méthodes de luttes biologiques, mais ça les affaiblit quand même. (…) Pas de palmiers avant 1850, et pas de palmiers en 2050 à cause des ravageurs. En attendant il faut aller à Menton et admirer cette rangée pour profiter. (Eric Joly)

L'allée des 12 palmiers dattiers des Canaries au Jardin botanique de Val Rameh-Menton
L'allée des 12 palmiers dattiers des Canaries au Jardin botanique de Val Rameh-Menton
- MNHN - Agnès Iatzoura

►Les palmiers dattiers des Canaries se trouvent au cœur du Jardin botanique de Val Rahmeh-Menton. Retrouvez plus d'informations sur les palmiers dattiers des Canaries du Jardin botanique de Val Rahmeh-Menton.

Une série produite par Tao Favre, réalisée par Vincent Decque

Références

L'équipe

Eric Joly
Production
Tao Favre
Production