Sur le front de Qayyarah à 60 kilomètres au sud de Mossoul, les snipers du groupe Etat islamique visent quotidiennent les blindés des forces irakiennes
Sur le front de Qayyarah à 60 kilomètres au sud de Mossoul, les snipers du groupe Etat islamique visent quotidiennent les blindés des forces irakiennes
Sur le front de Qayyarah à 60 kilomètres au sud de Mossoul, les snipers du groupe Etat islamique visent quotidiennent les blindés des forces irakiennes ©Radio France - Benjamin Chauvin
Sur le front de Qayyarah à 60 kilomètres au sud de Mossoul, les snipers du groupe Etat islamique visent quotidiennent les blindés des forces irakiennes ©Radio France - Benjamin Chauvin
Sur le front de Qayyarah à 60 kilomètres au sud de Mossoul, les snipers du groupe Etat islamique visent quotidiennent les blindés des forces irakiennes ©Radio France - Benjamin Chauvin
Publicité
Résumé

Régis Debray reçoit Gérard Chaliand, géostratège, spécialiste de l'étude des conflits armés et des relations internationales et stratégiques, auteur notamment de "Pourquoi perd-on la guerre ? : un nouvel art occidental alerte" (O. Jacob)

avec :

Gérard Chaliand (Géostratège, spécialiste de l'étude des conflits armés et des relations internationales et stratégiques).

En savoir plus

Les guerres irrégulières, guérillas et terrorismes, ont grandement contribué à transformer le monde de la seconde partie du XXe à nos jours.

Depuis le retrait du Vietnam, le bilan militaire de la puissance américaine et de ses alliés occidentaux est sans conteste négatif : conflits coûteux, résultats militaires médiocres, conséquences politiques désastreuses.

Publicité

L'importance de la connaissance de l'adversaire. Pour gagner une guerre il faut connaître l'histoire et la culture de l'adversaire. La supériorité technologique peut cacher une infériorité stratégique.

La fragilité psychologique de l'Occident. La surmédiatisation des actes terroristes. Notre rapport à l a mort, l'obsession de la sécurité.

Le Kurdistan et le conflit syrien

Références

L'équipe

René Frydman
René Frydman
René Frydman
Production
Leili Anvar
Production
Frédéric Worms
Frédéric Worms
Frédéric Worms
Production
Régis Debray
Production
Antoine Garapon
Antoine Garapon
Antoine Garapon
Production
Didier Lagarde
Réalisation
Claire Poinsignon
Collaboration
Laurence Jennepin
Collaboration
Philippe Baudouin
Réalisation
Thierry Beauchamp
Collaboration
Catherine Donné
Collaboration
Corinne Amar
Collaboration