"La cible d'amour" Detail des anges. Peinture de Francois Boucher (1703-1770) ©AFP
"La cible d'amour" Detail des anges. Peinture de Francois Boucher (1703-1770) ©AFP
"La cible d'amour" Detail des anges. Peinture de Francois Boucher (1703-1770) ©AFP
Publicité
Résumé

De Ramsès II à André Breton, l'historien Jean-Claude Bologne narre la séculaire épopée de l'amour-éclair.

En savoir plus

Le coup de foudre remonte à la plus haute antiquité. Le premier en date dévasta, il avait soixante ans, la coeur du pharaon Ramsès II lors de sa rencontre avec une princesse hittite. Depuis, les foudroiements se comptent par millions, se détachant de cette constellation d'impacts fatals : Tristant et Iseult, Dante et Béatrice, Laure et Pétrarque, Chateaubriand et madame Récamier, Liszt et Marie d'Agout, jusqu'à André Breton et ses trois muses-épouses. Au fil d'un essai bourdonnant d'une érudition aussi sûre que gourmande d'émois, Jean-Claude Bologne, historien de l'affectivité et de l'érotisme (on lui doit déjà des histoires du couple, de la pudeur, de la conquête amoureuse, etc..), détaille, en son apparition soudaine, ses conséquences imprévues et ses explications multiples, les redoutables méfaits de Cupidon. (édition Albin Michel)

Références

L'équipe

François Angelier
François Angelier