L'un des tableaux dont François Le Lionnais pénètre les arcanes en analysant détail après détail, couleur après couleur..."La Charmeuse de serpents" d'Henri Rousseau, 1907 - Henri Rousseau / Musée d'Orsay
L'un des tableaux dont François Le Lionnais pénètre les arcanes en analysant détail après détail, couleur après couleur..."La Charmeuse de serpents" d'Henri Rousseau, 1907 - Henri Rousseau / Musée d'Orsay
L'un des tableaux dont François Le Lionnais pénètre les arcanes en analysant détail après détail, couleur après couleur..."La Charmeuse de serpents" d'Henri Rousseau, 1907 - Henri Rousseau / Musée d'Orsay
Publicité
Résumé

Mathématicien, oulipien, pataphysicien, théoricien des échecs, François Le Lionnais (1901-1984), un des esprits les plus effervescents du XXème siècle, nous revient grâce une formidable biographie d'Olivier Salon (Othello éditeur).

En savoir plus

On s'y perd : érudit connaisseur et historien des mathématiques, théoricien des échecs, amateur de littérature populaire et co-fondateur de l''Oulipo, pataphysicien, producteur de radio, l'ingénieur chimiste François Le Lionnais (1901-1984) fut un modèle de dynamisme imaginatif et d'effervescence intellectuelle. Grâce à l'oulipien et mathématicien Olivier Salon, une maîtresse-biographie nous permet de randonner à loisir dans les mille et une péripéties d'une vie "disparate" où se croisent Queneau et Duchamp, les avant-gardes artistiques et la Résistance. Publié au même moment, La Peinture à Dora est le récit par Le Lionnais de la façon dont le déporté qu'il fut conjura la misère et la mort : en se faisant guide de musée, en rêvant qu'il visitait son musée imaginaire, en détaillant pour lui et ses compagnons de chaîne les chefs-d'oeuvre de la peinture universelle.