Guillaume Apollinaire allongé sur un sofa à son domicile, Paris, 1909
Guillaume Apollinaire allongé sur un sofa à son domicile, Paris, 1909
Guillaume Apollinaire allongé sur un sofa à son domicile, Paris, 1909 ©AFP - ©MP/Portfolio/Leemage
Guillaume Apollinaire allongé sur un sofa à son domicile, Paris, 1909 ©AFP - ©MP/Portfolio/Leemage
Guillaume Apollinaire allongé sur un sofa à son domicile, Paris, 1909 ©AFP - ©MP/Portfolio/Leemage
Publicité
Résumé

150 manuscrits d'Apollinaire proposés par Textuel et la BNF, exposent une véritable calligraphie de la modernité.

En savoir plus

Présentés par Peter Read, un de ses meilleurs spécialistes, ces 150 manuscrits de Guillaume Apollinaire nous mènent de ses années de collège à ses mois de tranchées, de ses rêveries d'adolescent pagano-catholique à ses calligrammes militaires en passant par ses amours mélancoliques, un poème de prison et le brouillon du poème "Zone" où s'invente l'esprit moderne.
À mi-chemin entre la cristalline intransigeance de ceux d'un Breton et des graphes tétaniques d'un Artaud, les manuscrits d'Apollinaire semblent écrits au fil de la marche, avec une évidence si calme qu'elle confine au vertige.

* Lien vers l'éditeur Textuel : "Apollinaire Manuscrits, lettres & calligrammes"

Publicité
Références

L'équipe