Charles-Joseph de Ligne (1735-1814) - Wikicommons
Charles-Joseph de Ligne (1735-1814) - Wikicommons
Charles-Joseph de Ligne (1735-1814) - Wikicommons
Publicité
Résumé

Parangon du raffinement aristocratique d'Ancien régime, Charles-joseph de Ligne s'affirme, avec "Mes écarts ou ma tête en liberté", comme "le dernier des grands moralistes".

En savoir plus

Né Charles-Joseph de Ligne (1735-1814) au sein d'une des plus grandes famille de la noblesse wallonne, militaire par destinée, écrivain par vocation (34 volumes en témoignent), témoin, de Paris à Vienne, de la vitalité intellectuelle des Lumières, familier de Mme du Deffand et de la cour de Louis XVI, le Prince est avant tout un esprit libre et ouvert, devisant de tout et remettant tout en cause et en question, élaborant, sous forme de fragments brefs ou d'aphorismes crépitants, une philosophie du monde ouverte et chaleureuse.

Références

L'équipe