Paul Williams alias Swan
Paul Williams alias Swan
Paul Williams alias Swan - AFP
Paul Williams alias Swan - AFP
Paul Williams alias Swan - AFP
Publicité
Résumé

retour en DVD collector d'un mythe de la comédie musicale fantastique

En savoir plus

"En le voyant sur l'écran, j'ai eu l'impression que l'on avait réussi à mettre un éclair dans une bouteille" a déclaré Brian de Palma. Eh bien, en le revoyant pour la (?) centième fois, et dans le magnifique coffret collector que Carlotta vient d'éditer, une chose est sûre : l'éclair illumine et foudroie toujours, le génie n'est pas rentré dans la lampe. Sorti, au terme d'une véritable saga, en 1974, dans une réalisation de Brian Palma, musique et chansons signées du génial Paul Williams, Phantom of the paradise est avec Tommy et le Rocky horror picture show, le plus sidérant opéra rock et comédie musicale qui soit. Brassant, excusez du peu, le mythe de Faust et celui de Frankenstein, l'histoire du Fantôme de l'opéra et celle de Dorian Gray, convoquant tous les genres musicaux possibles, du Rock'n Roll pur sueur à la complainte suave en passant par le devil-metal et la pop standard, le Phantom livre avant tout une réflexion flashante sur le marketing musical et le pouvoir sans limite de certains génies des consoles. Quand Phil spector croise Goethe sur le dancefloor .... À ne surtout pas rater (DVD Carlotta).

Références

L'équipe