Les évasions de Boris Anacrouse
Les évasions de Boris Anacrouse
 Les évasions de Boris Anacrouse ©Radio France - Marine Assous-Plunian
Les évasions de Boris Anacrouse ©Radio France - Marine Assous-Plunian
Les évasions de Boris Anacrouse ©Radio France - Marine Assous-Plunian
Publicité
Résumé

Il s'appelle Boris, Boris Anacrouse, il est l'un des musiciens du prestigieux Orchestre Philharmonique. Mais il faut vous dire une chose : Boris Anacrouse joue du triangle. Alors, évidemment, entre deux coups de triangle, il n'a pas grand chose à faire, il s'ennuie. Alors, qu'est-ce que vous voulez qu'il fasse, Boris, entre deux coups de triangle ? Il s'évade, il s'évade en espérant que personne ne le remarque...

En savoir plus

Il s'appelle Boris, Boris Anacrouse, arrière-arrière-petit-fils de Vladimir, arrière-petit neveu d'Anastasia et cousin d'Adélaïde. Il est l'un des musiciens du prestigieux Orchestre Philharmonique dirigé par le grand chef Karl von Hubert. A l'heure où débute cette histoire, l'orchestre interprète la 93e symphonie de Otto Franz von Glück von Kopf. Cette oeuvre magistrale demande beaucoup de doigté et beaucoup de concentration. Mais il faut vous dire une chose : Boris Anacrouse joue du triangle. Alors, évidemment, entre deux coups de triangle, il n'a pas grand chose à faire, il s'ennuie - surtout que la 93e symphonie de Otto Franz von Glück von Kopf, c'est bien beau, mais c'est un peu long. Alors, qu'est-ce que vous voulez qu'il fasse, Boris, entre deux coups de triangle ? Il s'évade, il s'évade en espérant que personne ne le remarque.

Réalisation : Alexandre Plank

Publicité

Conseillère littéraire : Caroline Ouazana.