Sheryl Sandberg et Mark Zuckerberg
Sheryl Sandberg et Mark Zuckerberg - Kevin Dietsch
Sheryl Sandberg et Mark Zuckerberg - Kevin Dietsch
Sheryl Sandberg et Mark Zuckerberg - Kevin Dietsch
Publicité

Sheryl Sandberg est une actrice majeure de la montée en puissance de Facebook. Alors que pendant 14 ans elle s'est illustrée comme bras-droit de Mark Zuckerberg, elle a choisit de quitter Meta. Mais derrière cette figure du géant du web, se cache une dirigeante aussi appréciée que controversée.

"C’est la fin d’une ère" a twitté hier le fondateur de Facebook, pour saluer le départ de Sheryl Sandberg.

“Quand Sheryl m'a rejoint en 2008, je n'avais que 23 ans et je ne savais presque rien à propos de la gestion d'une entreprise, a déclaré Mark Zuckerberg dans une lettre aux salariés. Nous avions bâti un excellent produit -- le site Facebook -- mais nous n’étions pas encore une entreprise rentable et nous avions du mal à passer d'une petite start-up à une véritable organisation. Sheryl a conçu notre modèle publicitaire, a embauché des gens formidables, a forgé notre culture de gestion et m'a appris à diriger une entreprise."

Publicité

Et c’est vrai que Sandberg a transformé le groupe en machine à cash. En 2008, Facebook n’employait que quelques centaines de personnes et dégageait une perte nette de 56 millions de dollars par an. Aujourd’hui le groupe qui comprend aussi Instagram et WhatsApp, compte 80 000 employés dans le monde et génère 39 milliards de bénéfice net.

L’apport crucial de Sheryl Sandberg a été l’exploitation des données. Une pratique initiée par Google dont elle fut un temps l’une des vice-présidentes. C’est grâce à elle que Facebook s’est mis à analyser l’activité de ses utilisateurs afin de proposer aux marques un ciblage fin basé sur les goûts et le profil des internautes.

Cambridge analytica

Mais la relation entre Mark Zuckerberg et Sheryl Sandberg pris un autre tour au milieu des années 2010. D’abord avec le scandale Cambridge Analytica, dont Facebook ne s’est jamais vraiment remis, qui révéla l’exploitation anarchique des données personnelles. À l'époque Sandberg fut d’abord critiquée pour son silence, puis surtout sur sa lenteur à réagir. Ce fut aussi le cas lorsqu'elle dut faire face aux inquiétudes d’ingérence russe sur les réseaux sociaux lors des élections américaines de 2016, remportées par Donald Trump.

Alors de plus en plus, Sheryl Sandberg est isolée au sein de Facebook. Son influence est en déclin face aux multiples accusations concernant la désinformation et la modération. À partir de 2018, c’est Mark Zuckerberg qui assume le rôle de celui qui doit rassurer les pouvoirs publics devant les élus à Washington ou à Bruxelles.

4 min

Départ de Sheryl Sandberg

Le départ de Sheryl Sandberg est sans doute lié aux récentes décisions stratégiques prises par le groupe Meta. Son scepticisme face au tournant vers le métavers annoncé par Mark Zuckerberg à l’automne dernier est un fait reconnu au sein de l’entreprise.

"Sandberg laisse derrière lui un héritage honteux", a déclaré mercredi 1er juin le Real Facebook Oversight Board, un groupe de surveillance axé sur l'entreprise. "Son leadership raté a permis à Facebook et à ses plateformes de devenir le moteur de désinformation qu'il est aujourd'hui."

Sandberg est toujours au conseil d'administration. Elle est également le quatrième actionnaire individuel après Zuckerberg, Eduardo Saverin et Dustin Moskovitz.

Mais l'activité publicitaire de Meta a besoin de plus d'aide. La sortie de Sandberg intervient à la suite d'un changement de nom d'entreprise qui continue de semer la confusion chez les investisseurs. Les ambitions de Zuckerberg pour la réalité virtuelle coûtent cher et n'offrent pas encore de prévision de profit convaincante. Au cours du dernier trimestre, la perte nette de Reality Labs, siège du projet métaverse, a été de près de 3 milliards de dollars, soit un cinquième de la trésorerie et des équivalents de trésorerie de la société. Sans croissance publicitaire, la transformation de Meta ne réussira pas.

L'équipe

Baptiste Muckensturm
Baptiste Muckensturm
Lucas Lazo
Collaboration
Marguerite Catton
Marguerite Catton
Marguerite Catton
Production déléguée
Mydia Portis-Guérin
Réalisation
Elisa Verbeke
Collaboration