Le président chinois Xi Jinping (centre gauche) regarde la parade militaire, ce matin à Pékin.
Le président chinois Xi Jinping (centre gauche) regarde la parade militaire, ce matin à Pékin.
Le président chinois Xi Jinping (centre gauche) regarde la parade militaire, ce matin à Pékin. ©AFP - Greg BAKER
Le président chinois Xi Jinping (centre gauche) regarde la parade militaire, ce matin à Pékin. ©AFP - Greg BAKER
Le président chinois Xi Jinping (centre gauche) regarde la parade militaire, ce matin à Pékin. ©AFP - Greg BAKER
Publicité
Résumé

Le Parti communiste chinois célèbre en grande pompe son arrivée au pouvoir en 1949. Chars et véhicules de lance-missiles ont déjà pris place dans les rues de Pékin. A qui s'adresse cette démonstration de force? Entretien avec la chercheuse Sophie Boisseau du Rocher.

avec :

Sophie Boisseau du Rocher (chercheuse associée au Centre Asie de l'Institut français des relations internationales (IFRI)).

En savoir plus

"Rien ne peut ébranler les fondations de notre grande nation. Rien ne peut empêcher la nation et le peuple chinois d'aller de l'avant" a déclaré ce matin, en ouverture des cérémonies, le président chinois Xi Jinping devant la porte Tiananmen. Précisément à l’endroit où 70 ans plus tôt, Mao Tsé-toung proclama la fondation de la République populaire, après une longue et très violente conquête militaire.

Après la Seconde guerre mondiale les Etats-Unis avaient abandonné les nationalistes chinois et leur ancien allié Tchang Kaï-Chek, laissant les communistes de Mao Tsé-toung aidés par Staline, prendre les villes chinoises les unes après les autres… C’est cet épisode fondateur que commémore le Parti aujourd’hui, fort de 90 millions de membres et dirigé par Xi Jinping, élu en 2013.

Publicité

A qui s’adresse cette démonstration de force dans le tout-Pékin ? Aux Chinois, ou au reste du monde ?

A l'intérieur même du Parti, des critiques commencent à se faire entendre à propos notamment de la politique étrangère de Xi Jinping. Les routes de la soie, les investissements directs à l’étranger dont en Afrique... Certains Chinois pensent que cet argent serait mieux utilisé à l’intérieur, qu'il vaut mieux soutenir encore le développement de la Chine plutôt que de soutenir des pays dont on ne sait pas bien, in fine, s’ils sont des alliés ou pas...     Sophie Boisseau du Rocher.

Références

L'équipe

Julie Gacon
Julie Gacon
Julie Gacon
Production
Marine Beccarelli
Collaboration