Porte de Gwadar, au Pakistan : à 700 km à l'Ouest de la capitale mais directement proche de l'embouchure du Golfe Persique, ce cargo venu de Hong-Kong embarque des containers chinois à destination de l'Afrique
Porte de Gwadar, au Pakistan : à 700 km à l'Ouest de la capitale mais directement proche de l'embouchure du Golfe Persique, ce cargo venu de Hong-Kong embarque des containers chinois à destination de l'Afrique
Porte de Gwadar, au Pakistan : à 700 km à l'Ouest de la capitale mais directement proche de l'embouchure du Golfe Persique, ce cargo venu de Hong-Kong embarque des containers chinois à destination de l'Afrique ©AFP - AAMIR QURESHI
Porte de Gwadar, au Pakistan : à 700 km à l'Ouest de la capitale mais directement proche de l'embouchure du Golfe Persique, ce cargo venu de Hong-Kong embarque des containers chinois à destination de l'Afrique ©AFP - AAMIR QURESHI
Porte de Gwadar, au Pakistan : à 700 km à l'Ouest de la capitale mais directement proche de l'embouchure du Golfe Persique, ce cargo venu de Hong-Kong embarque des containers chinois à destination de l'Afrique ©AFP - AAMIR QURESHI
Publicité
Résumé

Mardi prochain se tiendra à Davos en Suisse le traditionnel Forum Economique mondial : la réunion annuelle des chefs d’Etat, d’entreprises et d’ONG de plus de 70 pays, 3000 personnes en tout.

avec :

Sébastien Jean (Economiste, directeur du CEPII et directeur de recherches à l’INRAE).

En savoir plus

Pour le commerce, l'heure est à l’optimisme, c’est la confirmation de reprise de la croissance mondiale, celle des échanges et du PIB rapide à  3,7 % en 2018 : une amélioration après la crise de 2007-08.

Mais l'économie mondiale se multipolarise et court des risques sérieux, de trois ordres : une incertitude géopolitique ou politique forte, un endettement qui peut devenir ingérable, et surtout une remise en cause politique de plus en plus forte de sa gouvernance, le multilatéralisme : par l’attitude explicite des Etats-Unis de Donald Trump («America First»), dans un contexte où l’OMC atteint un point d’affaiblissement critique après l’échec de la dernière réunion de Buenos Aires.

Publicité

Le Forum de Davos n’est pas exempt d’inquiétudes («construire un avenir commun dans un monde fracturé»). Son président Klaus Schwab pointe explicitement «la concurrence croissante entre les nations et de profondes divisions au sein de nos société». 

Dans ce contexte, la présence déjà contestée de Doland Trump, premier président américain à Davos depuis Bill Clinton en 2000, va constituer un coup d’éclat. Mais la déflagration pourrait être de plus grande ampleur : 70 ans après les  accords du GATT, le multilatéralisme risque-t-il d’imploser ?  

Quelques vidéos pour éclairer en images le thème d'aujourd'hui :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

La chaîne Mint diffuse ce montage video qui nous fait découvrir le port en eau profonde le plus gigantesque de la planète. Entièrement conçu, financé et réalisé par la République populaire de Chine, il s'inscrit dans l'immense révolution commerciale des nouvelles routes de la soie

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

.
.
- .