Publicité
En savoir plus

par Thierry Garcin Quel crédit accorder aux processus électoraux en Afrique ? En 1990, lors du sommet franco-africain de La Baule, le président Mitterrand avait exhorté les dirigeants africains à démocratiser rapidement les régimes politiques. L'année suivante, au palais de Chaillot, à l'occasion du sommet de la francophonie, il incita au contraire les chefs d'Etat du continent à démocratiser à leur rythme. Les deux discours sont particulièrement intéressants à relire, plus d'une quinzaine d'années après. En effet, la décennie 90 a été souvent tragique : sécession (Erythrée), partition de facto (Somalie), guerres civiles (Sierra Leone, Liberia...) ou coups d'Etat, génocide (Rwanda), troubles sanglants. Cela dit, aujourd'hui, certains pays restent stables et la violence peut diminuer dans certaines régions clés (Côte d'Ivoire, RDC...). Quel regard porter sur ces processus de démocratisation, aléatoires et imprévisibles ? Vous pouvez aussi réécouter notre émission diffusée le 19 juillet 2007, sur le thème de la démoctratisation africaine, dans laquelle nous recevions Antoine Glaser, pendant que vous consulterez sur la page une abondante bibliographie à ce sujet.

Références

L'équipe

Vivien Demeyère
Réalisation
Lucas Lazo
Collaboration