France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus
Questions internationales n° 71
Questions internationales n° 71

La politique étrangère post-apartheid avait dû reprendre à son compte une partie de l’héritage de l’ANC, mais elle avait été aussi revue de fond en comble.

Ses priorités ont été d’emblée continentales (ne fût-ce que pour se trouver des appuis africains), elle s’est voulu une dimension « ethique », elle a promu le multilatéralisme, la coopération, le panafricanisme et, de plus en plus, une solidarité Sud-Sud, favorisant les missions de médiation (heureuses et malheureuses).

Publicité

Elle s’oriente depuis peu vers l’Asie.

Cela dit, ne révèle-t-elle pas un certain nombre de contradictions structurelles ?

Et ses moyens, économiques et militaires, ne sont-ils pas limités ?