Publicité
En savoir plus
Atsutsé Kokouvi Agbobli
Atsutsé Kokouvi Agbobli

Atsutsé Kokouvi Agbobli © Radio France

par Thierry Garcin Rediffusion du 8 janvier 2007 : « Bilan provisoire des processus de démocratisation en Afrique ». En mémoire de l'historien et du politologue togolais Atsutsé Kokouvi Agbobli , six mois après sa disparition tragique. Atsutsé Kokouvi Agbobli était un homme pluriel et amoureux des relations internationales. Il a disparu il y a six mois dans des circonstances tragiques, puisqu'on l'a retrouvé mort le 15 août 2008 sur une plage de Lomé, nu à l'exception de ses chaussures et de ses chaussettes. On n'explique pas un trou dans son emploi du temps d'une trentaine d'heures et la version officielle comporte nombre d'éléments à discuter. Il reste en effet à reconstituer les faits et à faire apparaître la vérité. Nos auditeurs connaissaient bien Atsutsé Kokouvi Agbobli : il était venu depuis une vingtaine d'années dans nos émissions. Historien de formation (thèse à Paris-I, après l'IEP), des responsabilités à l'OUA, au BIT, des chroniques à Jeune Afrique, c'était d'abord un politologue et un homme de réflexion. Un homme politique aussi : après avoir été à deux reprises ministre (de 1994 à 1996), il avait fondé le parti MODENA en 2007, deux ans après avoir créé le bimensuel Afrik'hebdo . Homme d'une grande rectitude, il ne semblait jamais résigné. Il s'interrogeait en permanence sur le panafricanisme, sur les ferments de balkanisation dans le continent africain, sur la nécessaire industrialisation des pays d'Afrique noire, sur la logique implacable de la puissance américaine. L'un de ses ouvrages, Le Monde et le destin des Africains (chez l'Harmattan), illustre bien ses idées maîtresses. Nous rediffusons ce matin l'entretien du 8 janvier 2007, consacré à la fragilité des processus de démocratisation en Afrique. Fragilité, faute d'élections régulières, de listes électorales fiables, d'état civil tenu. Les partis peuvent ressembler à des regroupements ethniques, les contre-pouvoirs sont faibles et peu régulés, l'alternance est rare et souvent violente, la corruption peut régner, etc. Vous trouverez à la page de notre émission du 8 janvier 2007 une sélection bibliographique complémentaire de celle qui vous est proposée ci-dessous. Toutes les émissions diffusées ces 6 derniers mois sont écoutables en ligne 24h/24.

Publicité
Références

L'équipe

Vivien Demeyère
Réalisation
Lucas Lazo
Collaboration