. ©Reuters - Joe Penney
. ©Reuters - Joe Penney
. ©Reuters - Joe Penney
Publicité
Résumé

Emission diffusée en partenariat avec le Festival géopolitique de Grenoble.

avec :

Francis Kpatindé (ancien rédacteur en chef du Monde Afrique, intervenant à Sciences Po Paris et spécialiste du continent africain).

En savoir plus

Il y a cinq ans, au début des soulèvements populaires dans le monde arabe, on se demandait si la contestation spontanée allait aussi se répandre en Afrique subsaharienne.

À l’époque, la réponse était plutôt négative. Or, il semble que de nouvelles formes de protestation contre les gouvernements se soient manifestées. Témoins, notamment, les mouvements au Burkina Faso (départ du président Compaoré) ou ailleurs.

Publicité

Pourquoi ces mouvements dits « citoyens » apparaissent-ils ? Quel est le terreau favorable ? Est-ce une mise en cause des régimes en place ou, plus globalement, des systèmes  de pouvoir ? Quelles formes prennent-ils ? Sur quelles parties de la population s’appuient-ils ? Sont-ils essentiellement urbains ? Quelle est leur réelle efficacité ? Sont-ils très différenciés d’un pays à l’autre ? À quel avenir sont-ils promis ?          Th. G.

Carte de de l’Afrique subsaharienne
Carte de de l’Afrique subsaharienne
- Africa development indicators

constituant l’Afrique subsaharienne.

Nous vous donnons rendez-vous pour la 8ème édition du Festival de géopolitique de Grenoble (du 16 au 19 mars) sur le thème des "Dynamiques africaines".

Un continent grand comme la Chine, l’Europe, le Brésil et les USA réunis ! 1 milliard d’habitants qui seront devenus 2 milliards en 2050, des taux de croissance inconnus jusqu’alors... qui permettent d’amorcer, enfin, le développement économique. Le Festival de géopolitique cherche cette année à regarder dans les yeux ces Afriques en marche.

festivalgeopolitique.com
festivalgeopolitique.com