Aide humanitaire

France Culture
France Culture
Publicité
Avec
  • Philippe Ryfman Professeur et chercheur associé honoraire à l’Université Paris I Panthéon. Egalement avocat, spécialisé dans le domaine du droit humanitaire international.
China Radio International
China Radio International

China Radio International © Radio France

par Thierry Garcin Les secours d'urgence lors de catastrophes de grande ampleur : les cas birman et chinois. Les deux catastrophes naturelles (cyclone en Birmanie, tremblement de terre en Chine) ne sont pas comparables mais, par leur quasi-concomitance, forcent à s'interroger sur la gestion des secours nationaux et internationaux par des régimes non démocratiques. Au passage, on peut rappeler le précédent du tremblement de terre en Arménie soviétique de 1988. Pour la Chine, quelques caractéristiques : échéance des Jeux olympiques ; sensibilité à sa propre réputation dans le monde ; politique de communication en l'espèce (ce qui ne fut pas le cas lors de la répression récente au Tibet) ; acceptation de l'aide internationale d'urgence, y compris celle de Taïwan, dite « province d'outre-mer ». Pour la Birmanie : échéance du référendum ; culture par la junte de l'autarcie et du secret ; responsables militaires sans doute divisés ; pratique du black-out » et du silence ; refus de l'aide internationale sinon tardivement et au compte-gouttes ; moyens techniques de secours ou vétustes ou limités. Enfin, après cette comparaison, pourquoi et comment est revenu sur le devant de la scène le débat sur le droit voire le débat d'ingérence, sous couvert de la « responsabilité de protéger » ? Vous pouvez aussi réécouter notre émission du jeudi 8 novembre 2007 , au cours de laquelle Thierry Garcin posait la question : quel renouvellement pour l'action humanitaire ? Ainsi que notre émission du lundi 26 décembre 2005 intitulée : un après le tsunami, une catastrophe naturelle aux implications géopolitiques. Ou encore notre émission du lundi 10 janvier 2005 , suite au raz-de-marée de fin 2004, sur la question de la solidarité en Asie du Sud-Est.

Publicité

L'équipe