France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

**L'année 2014 a révélé une présence allemande réaffirmée sur la scène internationale : avec l'envoi d'armement aux Kurdes face à l'Etat Islamique en septembre et les événements d'Ukraine depuis le mois de janvier, le gouvernement d'Angela Merkel s'est affiché au premier plan de la gestion des grandes crises internationales. **

Cette soudaine apparition dans l'actualité renvoie aussi à un lent et discret travail de réaffirmation d'une politique étrangère allemande autonome sur la scène internationale depuis 1998 : d'abord prudente sous Gerhard Schröder et son Ministre des Affaires Etrangères Joschka Fischer, puis plus appuyée avec Angela Merkel et le Ministre du camp adverse SPD Frank Walter Steinmeier.

Publicité

**Sur le plan économique et diplomatique, l'Allemagne a construit des relations privilégiées avec les Etats-Unis, la Chine, la Russie, tout en ayant eu soin de se démarquer à chaque fois de leurs aspects les plus controversés quant aux droits de l'homme. **

**Sur le plan militaire, un pacifisme mesuré prévaut : « Excuse me I'm not convicend », pardonnez-moi mais je ne suis pas convaincu, disait Joschka Fischer à Donal Rumsfeld lors du débat à l'ONU sur la guerre d'Irak en 2003, quelques années après avoir justifié l'engagement militaire allemand contre Belgrade en 1999 lors de la guerre du Kosovo. **

40 Jahre lang existierte die Deutsche Demokratische Republik (DDR)
40 Jahre lang existierte die Deutsche Demokratische Republik (DDR)