France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus
Alter-Globalization. Becoming actors in the global age
Alter-Globalization. Becoming actors in the global age

Le mouvement antimondialisation a connu son apogée dans les années 2000, s’étant d’ailleurs rebaptisé altermondialisation vers 2003.

La notion et le mouvement de démondialisation l’escortent depuis peu, plus centrés sur le refus de la globalisation financière, du grand marché planétaire axé sur le libre-échange doctrinaire, de la monnaie unique européenne ou du règne du dollar-roi.

Publicité

La crise surgie aux États-Unis en 2007, se mondialisant justement dès 2008, a illustré grandeur nature les turpitudes d’un ultra-libéralisme spéculatif, au point qu’on peut parler d’un gangstérisme financier international.

Dans la foulée, les G-20 ont repris des thèmes contestataires (limitation des bonus, combat contre les paradis fiscaux, etc.).

Jusqu’à la taxe Tobin qui est revenue à la surface, quarante ans après son lancement, et défendue même par le président français.

Cette revanche des sociétés a aussi été suivie d’une revanche des individus (mouvement des « indignés », bien plus passif en apparence).

Où en est-on, cinq mois avant « Rio+20 » ?

Eddy Fougier est chercheur associé à l’IRIS