Des jeunes chinois, pleins de rêves sur leur futur...à l'occasion de la fête printanière du "Chunfen" (le soleil à l'équinoxe)
Des jeunes chinois, pleins de rêves sur leur futur...à l'occasion de la fête printanière du "Chunfen" (le soleil à l'équinoxe) ©AFP - ZHU XUDONG
Des jeunes chinois, pleins de rêves sur leur futur...à l'occasion de la fête printanière du "Chunfen" (le soleil à l'équinoxe) ©AFP - ZHU XUDONG
Des jeunes chinois, pleins de rêves sur leur futur...à l'occasion de la fête printanière du "Chunfen" (le soleil à l'équinoxe) ©AFP - ZHU XUDONG
Publicité

Montée de tension en cette fin de semaine entre la Chine et les Etats-Unis : sur fond de menace de «guerre commerciale», Xi Jinping met les Etats-Unis en garde sur Taïwan. Son deuxième mandat présidentiel inaugure-t-il aussi une relation forcément plus conflictuelle ?

Avec
  • Alice Ekman Analyste responsable de l'Asie à l'Institut des études de sécurité de l'Union européenne (EUISS)

Cette relation sino-américaine vient de se tendre sur deux points. Sur la question commerciale d'abord puisqu’après les nouvelles mesures de rétorsion américaines, le Ministre du Commerce déclarait hier que la Chine « n’a pas peur d’une guerre commerciale ». Et relativement à Taïwan ensuite, après la publication par la Maison Blanche d’un nouveau décret, le Travel Act, qui encourage les échanges entre personnalités politiques des deux entités. Un an après une première tentative, Donald Trump réactive l’hypothèse d’une reconnaissance politique de l’île.   

Face à ce mouvement, Xi Jinping lui-même a répondu avec une singulière fermeté devant l’Assemblée Parlementaire chinoise : «Les actes qui visent à séparer la Chine sont voués à l'échec et s'exposeront à la condamnation populaire et à la punition de l'Histoire».   

Publicité

Ce nouveau ton plus ferme correspond aussi à un renforcement du pouvoir présidentiel de Xi Jinping: président au moins jusqu’en 2023, aux «pensées» inscrites dans la constitution, et qui s’est assuré d’un entourage particulièrement fidèle.

Si le précédent mandat a correspondu à une phase de consolidation, le nouveau signe aussi une accélération de la stratégie chinoise qui se veut aussi la championne d’une mondialisation harmonieuse et alternative. Elle veut désormais peser effectivement sur la gouvernance mondiale pour promouvoir un système post-alliance, fondé sur des partenariats stratégique. Elle se présente en exemple de développement vertueux mais préfère à la qualification de « modèle chinois » l’idée officielle d’une « solution chinoise ».

Solution chinoise à l’extérieur, « rêve chinois » à l’intérieur : cette nouvelle phase politique résistera-t-elle au tir de barrage américain ?

@TEnjeux + @XXMonde

Quelques vidéos pour éclairer en images le thème d'aujourd'hui :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Et voici comment la télévision publique chinoise présente des facettes plus "intimes" de la personnalité du président, mais surtout comment Xi Jinping souhaite faire savoir au monde les résultats de sa politique de développement:

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Retour sur info - "le rêve chinois" était à la fête le jour de la réélection de Xi Jinping :

L'équipe