Des soldats de la mission de maintien de la paix des Nations Unies au Darfour qui a pris fin en 2021. - AFP
Des soldats de la mission de maintien de la paix des Nations Unies au Darfour qui a pris fin en 2021. - AFP
Des soldats de la mission de maintien de la paix des Nations Unies au Darfour qui a pris fin en 2021. - AFP
Publicité
Résumé

Avec Marc Lavergne, directeur de recherche au CNRS, spécialiste du Soudan.

avec :

Marc Lavergne (Géopolitologue, directeur de recherche au CNRS).

En savoir plus

Alors que la perspective de voir aboutir une transition démocratique au Soudan n’a jamais semblé aussi lointaine, depuis le coup d’Etat du général Burhan en octobre dernier, le Darfour semble sur le point de basculer à nouveau dans un cycle de violence. Les péripéties de la révolution qui a chassé du pouvoir Omar al Béchir au printemps 2019 ont détourné l’attention du Darfour, cette région de l’Ouest du pays, théâtre depuis 2003 d’une guerre civile qui n’a finalement jamais connu la paix, malgré les accords de Juba signés en 2020 à la faveur de la chute de Béchir.

Ces derniers jours, des centaines de morts ont été dénombrés à proximité d’Al Geneina, la capitale régionale, des massacres dont le mode opératoire rappelle le souvenir de la guerre civile.

Publicité
Références

L'équipe

Julie Gacon
Julie Gacon
Julie Gacon
Production
Lucas Lazo
Collaboration
Vivien Demeyère
Réalisation