Le Président brésilien Jair Bolsonaro montrant l'inscription écrite sur sa main "Patrie, Famille, Dieu", lors d'une cérémonie pour fêter ses 400 jours à la tête du Brésil, le 5 février dernier
Le Président brésilien Jair Bolsonaro montrant l'inscription écrite sur sa main "Patrie, Famille, Dieu", lors d'une cérémonie pour fêter ses 400 jours à la tête du Brésil, le 5 février dernier
Le Président brésilien Jair Bolsonaro montrant l'inscription écrite sur sa main "Patrie, Famille, Dieu", lors d'une cérémonie pour fêter ses 400 jours à la tête du Brésil, le 5 février dernier ©AFP - Sergio LIMA
Le Président brésilien Jair Bolsonaro montrant l'inscription écrite sur sa main "Patrie, Famille, Dieu", lors d'une cérémonie pour fêter ses 400 jours à la tête du Brésil, le 5 février dernier ©AFP - Sergio LIMA
Le Président brésilien Jair Bolsonaro montrant l'inscription écrite sur sa main "Patrie, Famille, Dieu", lors d'une cérémonie pour fêter ses 400 jours à la tête du Brésil, le 5 février dernier ©AFP - Sergio LIMA
Publicité
Résumé

Fort du retour (provisoire?) de Lula après un an et demi de prison, le Parti des Travailleurs vient de fêter ses 40 ans. Est-il pour autant en mesure d'affaiblir Jair Bolsonaro? Celui-ci caracole dans les sondages d'intentions de vote pour 2022. Entretien avec la chercheuse Armelle Enders.

avec :

Armelle Enders (historienne du Brésil contemporain, professeure à l'université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis et chercheuse à l'Institut d'histoire du Temps Présent).

En savoir plus

Le Parti des Travailleurs (PT) vient de célébrer ses 40 ans. Lula était de la fête : condamné au printemps 2018 à plus de huit ans de prison pour corruption et blanchiment d’argent, il en est sorti il y a trois mois... et devrait rester libre tant qu’il n’a pas épuisé tous ses recours. De quoi peut-être redonner un peu de vigueur à une formation dont le seul programme depuis un an et demi était la libération de son chef.

Ainsi renforcé, le « PT » est-il en mesure d’affaiblir la présidence de Jair Bolsonaro ? Celui-ci est toujours plébiscité par les sondages d’opinion, quoiqu’il fasse… Soutenu tout à la fois par les Brésiliens qui détestent le Parti des travailleurs, mais aussi par les lobbys évangéliques, l’industrie agro-alimentaire… et les militaires. Bolsonaro a d’ailleurs nommé hier un militaire au poste équivalent pour nous à celui de Premier ministre.

Publicité
58 min
Références

L'équipe

Julie Gacon
Julie Gacon
Julie Gacon
Production
Marine Beccarelli
Collaboration