Le premier ministre macédonien Kovacevski  acceuille son homologue bulgare K. Petkov le 18 janvier.
Le premier ministre macédonien Kovacevski acceuille son homologue bulgare K. Petkov le 18 janvier.
Le premier ministre macédonien Kovacevski  acceuille son homologue bulgare K. Petkov le 18 janvier. ©AFP - Robert ATANASOVSKI
Le premier ministre macédonien Kovacevski acceuille son homologue bulgare K. Petkov le 18 janvier. ©AFP - Robert ATANASOVSKI
Le premier ministre macédonien Kovacevski acceuille son homologue bulgare K. Petkov le 18 janvier. ©AFP - Robert ATANASOVSKI
Publicité
Résumé

Le 18 janvier, M. Petkov, le nouveau premier ministre bulgare a visité son homologue macédonien, lui même récemment élu. Ces renouvellements à la tête des deux États permettront-ils de dépasser les querelles du passé et les conflits de mémoire afin de faciliter l'adhésion de la Macédoine à l'UE ?

avec :

Jean-Arnault Dérens (rédacteur en chef du Courrier des Balkans.).

En savoir plus

On connaît le différend qu’a eu longtemps la Macédoine avec la Grèce, différend plus ou moins réglé depuis que la première a accepté de s’appeler « Macédoine du nord » en 2019 pour éviter toute confusion avec la région grecque - c’est d’ailleurs cela qui lui a permis de rejoindre l’Otan.

On connaît moins le différend de la Macédoine avec la Bulgarie, qui l’empêche toujours d’adhérer à l’Union européenne, Sofia y posant son veto.

Publicité

Or les deux pays ont depuis quelques semaines chacun un nouvel exécutif, et le Premier ministre bulgare Kiril Petkov, s’est rendu cette semaine à Skopje la capitale macédonienne, pour tenter de rétablir un semblant de dialogue.

Avec Jean-Arnault Derens, rédacteur en chef du Courrier des Balkans. 

Références

L'équipe

Julie Gacon
Julie Gacon
Julie Gacon
Production
Lucas Lazo
Collaboration
Vivien Demeyère
Réalisation