France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus
L'arrogance chinoise
L'arrogance chinoise

Les chiffres publiés sur l'ampleur des exportations chinoises et le montant des réserves de change qui font de Pékin le premier créancier de la planète masquent des difficultés et des distorsions croissantes sur le plan interne. Les conflits sociaux ne cessent de s'étendre dans des proportions inquiétantes, aggravés par des écarts de revenus devenus colossaux. Alors que le pays devra importer bientôt cinq fois plus d'énergie fossile et qu'il lui faut l'équivalent d'un million de dollars en biens industriels pour produire 30 % d'énergie de plus que les Etats-Unis ou l'Europe, son modèle semble avoir atteint ses limites. La volonté des nouveaux dirigeants, pour la plupart des "princes rouges", directement héritiers des anciens dignitaires, sera d'essayer de trouver le plus large consensus possible face à une population pour qui le culte de la croissance à tout prix suscite de plus en plus de scepticisme...

Françoise Lemoine est chercheure associée au Centre d'études sur la Chine contemporaine (EHESS)

Publicité
China’s Reluctant Consumers
China’s Reluctant Consumers

China’s Reluctant Consumers ©n-y times