Chine. En partenariat avec la revue Questions internationales

France Culture
France Culture
Publicité

par Thierry Garcin

Le rôle stratégique régional du pouvoir chinois

Publicité

La Chine a une culture de l’autarcie. Elle fut géopolitiquement violée par les étrangers (surtout, les Européens mais aussi les Russes) dans la seconde moitié du XIXe siècle. La première moitié du XXe siècle a vu l’ascension meurtrière et dévastatrice du Japon dans toute l’Asie. Après trente ans de maoïsme recentralisateur, le pays s’est économiquement ouvert, au point de promouvoir aujourd’hui des régionalisations tout azimut.

Pourtant, les clivages restent fondamentaux ou se renouvellent.

Dernier élément, et non des moindres. Et si la Chine, arrogante aujourd’hui, allait s’affaiblir ou se fragmenter dans les décennies à venir, à mesure que les États-Unis perdrait leur statut de superpuissance ?

Valérie Niquet est directeur de recherche à la Fondation pour la Recherche Stratégique

CHINE
CHINE
CHINE
CHINE
QI
QI

L'équipe