Donald Trump et Xi Jinping, à Pékin, il y a moins de dix mois...
Donald Trump et Xi Jinping, à Pékin, il y a moins de dix mois...
 Donald Trump et Xi Jinping, à Pékin, il y a moins de dix mois... ©AFP - NICOLAS ASFOURI
Donald Trump et Xi Jinping, à Pékin, il y a moins de dix mois... ©AFP - NICOLAS ASFOURI
Donald Trump et Xi Jinping, à Pékin, il y a moins de dix mois... ©AFP - NICOLAS ASFOURI
Publicité
Résumé

Alors que les Etats-Unis ont conclu un accord commercial avec le Mexique hier, les tensions commerciales avec la Chine s’enveniment et les négociations sont au point mort. Une première tentative d'apaisement, au début du week-end dernier, a échoué.

avec :

Philippe Le Corre (chercheur au Carnegie Endowment for International Peace et à la Harvard Kennedy School, chercheur associé à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS) et professeur invité à l’ESSEC).

En savoir plus

La direction du parti communiste chinois a mis en place ce discours un peu guerrier, suggérant que la Chine est une alternative autoritaire au modèle de la démocratie américaine et est l’état le mieux organisé face à l’occident.          Philippe Le Corre

Après 100 Mrd $ de taxes imposées de part et d’autre cet été, Washington prépare de nouvelles mesures sur 200 Mrd $ d’importations venant de Chine.  

Publicité

La pression économique a désormais des conséquences politiques : jeudi dernier Donald Trump accusait Pékin de freiner la dénucléarisation  nord-coréenne  en représailles aux taxes américaines, et a demandé au Secrétaire d’Etat Mike Pompeo d’annuler une visite prévue cette semaine à Pyongyang ; en conséquence de cette situation, la Corée du Sud a elle annoncé hier le report de l’ouverture d’un bureau de liaison.    

On s’achemine vers une mini-guerre froide entre la Chine et les Etats-Unis. Est-ce que l'Europe va en bénéficier ? Ce n'est pas sur !        Philippe Le Corre

Le Ministre des Finances chinois Liu Kun a beau parler de simples «frictions commerciales», le Quotidien du peuple espérait tout de même que «le conflit  commercial ne débordera pas». Derrière l’opposition commerciale, se profile cependant un antagonisme plus profond, stratégique : celui de deux puissances à vocation hégémonique que l’universitaire  américain Graham Allison comparait à la rivalité de Sparte et Athènes qui conduisit à la guerre du Péloponnèse, le «piège de Thucydide». 

Le parallélisme séduisant entre les tensions sino-américaines et les  rivalités entre cités antiques a beaucoup de limites, cependant Donald Trump en pleine campagne électorale de mi-mandat sur le thème récurrent d’ «America First» et Xi Jinping aux pouvoirs accrus à la poursuite de la «Renaissance chinoise» ont tous les deux un même objectif inévitablement concurrent : (r)établir pour leur pays une prééminence politique égale à l’image qu’ils se font de leur puissance. 

Les principaux partenaires commerciaux des Etats-Unis, en 2017
Les principaux partenaires commerciaux des Etats-Unis, en 2017
© AFP - SIMON MALFATTO, JEAN MICHEL CORNU
Evolution en milliards de dollars du commerce de marchandises entre la Chine et les Etats-Unis
Evolution en milliards de dollars du commerce de marchandises entre la Chine et les Etats-Unis
© AFP - GAL ROMA

@TEnjeux + @XXMonde + Philippe Le Corre@PhLeCorre

Pour éclairer en images le thème d'aujourd'hui:

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Références

L'équipe

Xavier Martinet
Xavier Martinet
Xavier Martinet
Production