Corée du Nord. Après l’exécution (supposée ou réelle) du ministre de la défense, les soubresauts du régime

France Culture
France Culture
Publicité
Avec
  • Pierre Rigoulot spécialiste de la Corée, directeur de l'Institut d'histoire sociale
Corée du Nord, état voyou
Corée du Nord, état voyou
Les Aquariums de Pyongyang
Les Aquariums de Pyongyang

Churchill disait de l’Union soviétique que c’était « une devinette enveloppée dans un mystère à l'intérieur d'une énigme ». Il aurait pu en dire autant de la Corée du Nord depuis le début des années 50.

Quoi qu’il en soit de la supposée ou réelle exécution du ministre de la défense, on ne peut que s’interroger sinon sur la solidité du régime, en tout cas sur les méthodes du dirigeant Kim Jong-eun. Lequel, maréchal a 27 ans, avait déjà envoyé subitement ad patres son oncle Jang : les photos de son arrestation en pleine réunion politique sont « shakespeariennes », pour oser un anachronisme.

Publicité

Quelques questions centrales. Comment fonctionne le régime ? Quels rapports de force au sein de la famille ? Quelle autorité laissée à l’armée qui, plus que dans d’autres pays, doit être une institution forte ? Quel rôle laissé au parti ? Quelles suspicions de déloyauté, voire de trahison ? Et, bien sûr, quelles relations avec Pékin et Moscou ?

L'équipe