Chargement de missiles Javelin américain à Kiev le 11 février dernier
Chargement de missiles Javelin américain à Kiev le 11 février dernier
Chargement de missiles Javelin américain à Kiev le 11 février dernier ©AFP - Sergei SUPINSKY
Chargement de missiles Javelin américain à Kiev le 11 février dernier ©AFP - Sergei SUPINSKY
Chargement de missiles Javelin américain à Kiev le 11 février dernier ©AFP - Sergei SUPINSKY
Publicité
Résumé

Avec Jean-Pierre Maulny, directeur adjoint de l’IRIS

avec :

Jean-Pierre Maulny (Directeur adjoint de l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS)).

En savoir plus

L’Ukraine continue à recevoir des armes des pays occidentaux, pour tenter de repousser l’attaque russe de la ville de Marioupol, dont 430 000 habitants toujours sur place sont assiégés depuis plus de 40 jours.

Sur place, les munitions de la défense s’épuisent… Il s'agit aussi de préparer le nouvel assaut contre le Donbass sur un terrain assez plat, où les troupes russes au sol pourraient donc avancer facilement, appuyées par des bombardements aériens massifs.

Publicité

Contre une telle attaque, les autorités ukrainiennes préviennent que les armes légères utilisées notamment autour de Kiev ne suffiront pas, et demande à ce qu’on lui fournisse de l’artillerie lourde… Jusqu’où les pays occidentaux peuvent-ils lui en livrer, sans changer eux-mêmes de statut dans cette guerre et devenir à leur tour co-belligérants ?

Références

L'équipe

Julie Gacon
Julie Gacon
Julie Gacon
Production
Lucas Lazo
Collaboration
Vivien Demeyère
Réalisation