Des travailleurs immigrés venus de Malaisie traversent les rues du vieux Caire, le mois dernier
Des travailleurs immigrés venus de Malaisie traversent les rues du vieux Caire, le mois dernier
Des travailleurs immigrés venus de Malaisie traversent les rues du vieux Caire, le mois dernier ©AFP - Fayed El-Geziry
Des travailleurs immigrés venus de Malaisie traversent les rues du vieux Caire, le mois dernier ©AFP - Fayed El-Geziry
Des travailleurs immigrés venus de Malaisie traversent les rues du vieux Caire, le mois dernier ©AFP - Fayed El-Geziry
Publicité
Résumé

On parle à juste titre de la politique intérieure égyptienne, on ne traite pas assez des conséquences de la politique du « tout-répression » contre les Frères musulmans (qui réserve sans doute des surprises dans les prochaines années), on n’évoque guère l’état de l’économie.

avec :

Denis Bauchard (conseiller pour le Moyen-Orient à l’Institut français de relations internationales (IFRI), ancien diplomate, ancien directeur d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient au ministère des Affaires étrangères).

En savoir plus

C’est d’autant plus dommage que la situation économique a des effets directs sur la société. L’Égypte disposait traditionnellement de quatre sources de revenus. Deux sources de revenus externes : l’argent des émigrés (travaillant souvent dans des pays arabes, certains d’entre eux étant à feu et à sang) ; les taxes du canal de Suez qui, elles, sont heureusement versées tous les jours de l’année. Deux sources de revenus internes : le pétrole (mais le cours en a beaucoup baissé depuis 2014 et le pays n’en exporte pour ainsi dire plus) ; le tourisme, qui est un secteur effondré.

Le tableau général est donc très inquiétant. Qu’en dire plus précisément ? (Th. G.)

Publicité

Egypte 2017 : vers de nouvelles turbulences ? Note de l'Ifri, février 2017

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.