Le premier ministre japonais Fumio Kishida le 27 octobre lors d'un meeting de son parti le PLD pour les élections législatives de ce dimanche.
Le premier ministre japonais Fumio Kishida le 27 octobre lors d'un meeting de son parti le PLD pour les élections législatives de ce dimanche. ©AFP - Kazuhiro NOGI / AFP
Le premier ministre japonais Fumio Kishida le 27 octobre lors d'un meeting de son parti le PLD pour les élections législatives de ce dimanche. ©AFP - Kazuhiro NOGI / AFP
Le premier ministre japonais Fumio Kishida le 27 octobre lors d'un meeting de son parti le PLD pour les élections législatives de ce dimanche. ©AFP - Kazuhiro NOGI / AFP
Publicité

Avec Guibourg Delamotte, maîtresse de conférences et habilitée à diriger des recherches en science politique à l’Inalco.

Avec

Il serait impropre de dire que le scrutin est "joué d’avance" mais il est vrai que Fumio Kishida, nommé début octobre président du Parti libéral démocrate (droite) pour remplacer Yoshihidé Suga, et qui l’a donc du même coup remplacé comme Premier ministre, devrait être reconduit à ce poste…

Le PLD a toujours été au pouvoir depuis la fin de la seconde guerre mondiale, mais avec une parenthèse de 2009 à 2012. Alors pourquoi dit-on d’ores et déjà acquise sa victoire cette fois-ci ? La crise sanitaire, les crises économique et sociale auraient pu rebattre les cartes...

Publicité

Avec Guibourg Delamotte, maîtresse de conférences et habilitée à diriger des recherches en science politique à l’Inalco, chercheuse à l’IFRAE, Associate Professor à University of Tokyo Graduate Law School, chercheuse invitée au RCAST de l'université de Tokyo (Research Center for Advanced Science and Technology).

L'équipe

Julie Gacon
Julie Gacon
Julie Gacon
Production
Vivien Demeyère
Réalisation
Lucas Lazo
Collaboration