Tour de forage de pétrole dans le sahara algérien.
Tour de forage de pétrole dans le sahara algérien.
Tour de forage de pétrole dans le sahara algérien. ©Getty - Mike St Maur Sheil/Construction Photography/Avalon
Tour de forage de pétrole dans le sahara algérien. ©Getty - Mike St Maur Sheil/Construction Photography/Avalon
Tour de forage de pétrole dans le sahara algérien. ©Getty - Mike St Maur Sheil/Construction Photography/Avalon
Publicité
Résumé

En 2011, au début des printemps arabes, Abdelaziz Bouteflika augmentait les salaires des fonctionnaires avec l'argent de la rente pétrolière. Logement social, prix subventionnés, étaient permis par les recettes fiscales du pétrole. Mais la manne se tarit. Entretien avec l'économiste Fatiha Talahite.

avec :

Fatiha Talahite (Chercheuse au CNRS et spécialiste des politiques économiques algériennes).

En savoir plus

« Tous les ingrédients sont là pour que la révolution reprenne » disait dans le journal de 6h30 un Algérien qui comme des milliers d’autres, répondra cet après-midi à l’appel à manifester contre le régime. Deux ans après le début du Hirak les militaires sont toujours là, la crise sociale s’est aggravée : 15% de chômage, des prix qui ont augmenté de 2,6%, des déficits abyssaux…

Et si le gouvernement algérien a souvent, et même en 2011, utilisé l’argent du pétrole pour financer des mesures sociales d’urgence, subventionner les produits alimentaires ou l’électricité - aux dépens souvent de mesures structurelles - , cette possibilité se tarit car les revenus du pétrole ont très sérieusement diminué. Et c’est parce qu’il l’a dit sans ambages dans un entretien à la radio nationale que le ministre de l’Energie a été remercié au début du mois.

Publicité

À réécouter : Grands rassemblements en Algérie pour les deux ans du Hirak

À réécouter : Algérie : l’islam et la démocratie

À réécouter : Hirak, deux ans après : Tebboune à la manœuvre

Références

L'équipe

Julie Gacon
Julie Gacon
Julie Gacon
Production
Vivien Demeyère
Réalisation
Marine Beccarelli
Collaboration