Un tank détruit près du village d'Erebti en Ethiopie, le 08 juin 2022.
Un tank détruit près du village d'Erebti en Ethiopie, le 08 juin 2022. ©AFP - EDUARDO SOTERAS
Un tank détruit près du village d'Erebti en Ethiopie, le 08 juin 2022. ©AFP - EDUARDO SOTERAS
Un tank détruit près du village d'Erebti en Ethiopie, le 08 juin 2022. ©AFP - EDUARDO SOTERAS
Publicité

Après une accalmie de cinq mois et l'entame d'un cycle de négociations entre le gouvernement éthiopien et le Front de Libération du Peuple tigréen (TPLF), la guerre a repris dans le nord de l’Éthiopie, avec le concours de l’Érythrée voisine qui soutient Addis Abeba.

Avec

Elle était passée relativement inaperçue en pleine guerre en Ukraine : en Ethiopie, les belligérants avaient acté d'une trêve à la fin mars.

Mais le 24 août dernier, les combats ont repris, en particulier dans l’Etat du Tigray, le plus septentrional de la carte fédérale éthiopienne.

Publicité

Pour rappel, cette guerre civile a commencé il y a près de deux ans, en novembre 2020, quand le Front de libération du peuple tigréen le TPLF, a souhaité organiser des élections générales sur son territoire - parce que le pouvoir central d’Abiy Ahmed ne cessait de reporter un scrutin pourtant censé donner au Premier ministre un mandat populaire.

Le TPLF parle aujourd’hui à nouveau « d’intenses combats » dans son Etat toujours assailli selon lui par l’armée fédérale éthiopienne, et les forces envoyées par l’Erythrée.

L'équipe

Julie Gacon
Julie Gacon
Julie Gacon
Production
Vivien Demeyère
Réalisation
Mydia Portis-Guérin
Réalisation
Lucas Lazo
Collaboration