Publicité
En savoir plus
Kennedy/Nixon : Les meilleurs ennemis
Kennedy/Nixon : Les meilleurs ennemis

La campagne présidentielle américaine met souvent face à face des hommes très inégalement expérimentés : on songe aussitôt, en matière de politique étrangère à Ronald Reagan et Bill Clinton. Des candidats lèvent des fonds absolument considérables et ce sont, le cas échéant, des milliardaires eux-mêmes. La presse aime à radicaliser les positions respectives, alors que sur beaucoup de dossiers, il y a l’épaisseur d’une feuille de papier à cigarette entre républicains et démocrates.

Il y a quatre ans, on l’avait assez dit ici-même, on avait tort de transformer (parfois niaisement) le candidat Obama en deus ex machina ou en icône. Il prendrait ses fonctions au pire moment de la crise (janvier 2009), laquelle ne pouvait que s’aggraver.

Publicité

Même si les contextes sont radicalement différents, les comparaisons avec d’autres époques sont instructives.

Georges Ayache est ancien diplomate et historien