France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus
Hit the road, Barack: Why we need a new president
Hit the road, Barack: Why we need a new president

**Une victoire pour quoi faire ? **

249 députés et 56 sénateurs : à 7 heures ce matin – une heure du matin à Washington – la victoire des Républicains au Congrès était acquise pour ces deuxièmes élections de mi-mandat lors d’un mandat de Barack Obama… Après une campagne très hostile au Président des Eats-Unis et à son équipe gouvernementale, les Républicains ont même conquis trois sièges de plus qu’en 2010.

Publicité

Ces élections sont elles cruciales ou normales dans l’histoire politique américaine, le Parti Démocrate a-t-il été plutôt sanctionné ou épargné ? Ce sont des questions qui demandent une interprétation des votes et du corps électoral

Mais d’emblée c’est le fonctionnement et la qualité des deux prochaines années législatives jusqu’à l’élection présidentielle de 2016 qui sont en jeu. Elus sur une hostilité des électeurs au gouvernement, les Républicains se voient désormais tenus de montrer leur capacité à agir : c’est-à-dire de ne pas faire obstruction systématiquement aux projets des Démocrates.

Si les Républicains n’arrivaient pas à montrer qu’ils peuvent s’entendre avec les Démocrates, ils emporteraient peut-être (statistiquement) la présidentielle de 2016, mais cela au moment-même où le Congrès élu en 2010 pourrait repasser du côté des Démocrates.