A la source du futur gazoduc: le champ gazier de Bovanenkovo, sur la péninsule russe de Yamal. ©AFP - Alexander NEMENOV
A la source du futur gazoduc: le champ gazier de Bovanenkovo, sur la péninsule russe de Yamal. ©AFP - Alexander NEMENOV
A la source du futur gazoduc: le champ gazier de Bovanenkovo, sur la péninsule russe de Yamal. ©AFP - Alexander NEMENOV
Publicité
Résumé

Il partira de la péninsule russe de Yamal pour rejoindre directement l'Allemagne, sans passer par l'Ukraine ni la Pologne. Les Etats-Unis mettent en garde l'UE contre sa dépendance au gaz russe. Mais Moscou a-t-elle les moyens de dominer sans contreparties ce marché toujours en expansion?

avec :

Angélique Palle (Géographe, chercheuse à l'IRSEM, membre du projet ANR Army).

En savoir plus

Le Danemark a levé la semaine dernière le dernier obstacle qui subsistait à l’achèvement d’un chantier déjà très largement entamé, puisque construit à 80%... Il avance à la vitesse de trois kilomètres par jour.

Le gazoduc Nordstream 2 est sur le point de relier directement la Russie à l’Allemagne. Il part d'ores et déjà du champ gazier de Bovanenkovo, sur la péninsule russe de Yamal, recouverte par la neige - on est à 400 kms au nord du cercle arctique... en passant par les eaux territoriales de la Finlande, de la Suède, et du Danemark. Long 12 000 kilomètres, le gazoduc Nordstream 2 aura la capacité de fournir 11% de la consommation annuelle européenne.

Publicité

Si les Pays Baltes, la Pologne ou les Etats-Unis s'insurgent contre ce nouveau "tube", ils ne le font pas pour les mêmes raisons...

Angélique Palle : Sur un plan commercial,  Moscou utilise son influence pour négocier certains prix du gaz. Lorsque vous êtes un état balte, vous avez un pouvoir de négociation beaucoup plus faible que quand vous êtes l’Allemagne. A l’échelle géopolitique globale, la dépendance entre l'Union Européenne et la Russie est quand même mutuelle : le PIB russe est dépendant en grande partie des exportations de gaz vers l’Union Européenne. La Russie s’inquiète un peu de la volonté de transition énergétique européenne et des volontés d’approvisionnement à l’extérieur, notamment américaines. Elle a donc développé des partenariats, par exemple avec la Chine, pour contrebalancer la perte potentielle de son principal et seul client, dont elle est aussi captive. 

Références

L'équipe

Julie Gacon
Julie Gacon
Julie Gacon
Production
Marine Beccarelli
Collaboration