France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus
G-20
G-20

G-20 © Radio France

par Thierry Garcin Réunion du G-20 à Londres. Du G-6 au G-20, l'utilité et l'efficacité des forums informels. Lors de sa création, en 1975, c'est-à-dire dans le double contexte de l'abandon de l'étalon-or par les Etats-Unis (1971) et du premier choc pétrolier (1973), le G-6 (l'intégration en 1976 du Canada le transformera en G-7) pouvait ressembler à un club de riches occidentaux (le Japon étant occidental de par son économie). Le G-7 se voulait informel (ni secrétariat ni règlement intérieur), léger et placé au plus haut niveau (chefs d'Etat et de gouvernement), sans tout l'appareil des sherpas et des hordes d'experts ou de ministres. Par la suite, le forum, centré à l'origine sur l'ajustement des politiques économiques, s'attribua des champs de compétence de plus en plus vastes : politiques et sociaux entre autres, jusqu'à la lutte contre le terrorisme, jusqu'au développement durable. Forum attrape-tout, à l'instar d'une organisation très encadrée par Washington qui est l'Alliance atlantique. En 1998, la Russie, qui avait participé par degrés aux discussions économiques, devint membre plein (G-8). Et le président de la Commission européenne y fut également rapidement associé. Pourquoi et comment le G-13 et le G-20 sont-ils apparus ? Quelle utilité ? Quelle efficacité ? Quelle rivalité avec d'autres forums ou organisations ? Toutes les émissions diffusées ces 6 derniers mois sont écoutables en ligne 24h/24.

Publicité
Références

L'équipe

Lucas Lazo
Collaboration
Vivien Demeyère
Réalisation