Iran. Quel niveau de réinsertion régionale ?

 L'Ayatollah Seyyed Ali Khamenei, leader suprême, salue les officiers des Gardes de la révolution islamique, à Téhéran pour les célébrations annuelles du 18 septembre
 L'Ayatollah Seyyed Ali Khamenei, leader suprême, salue les officiers des Gardes de la révolution islamique, à Téhéran pour les célébrations annuelles du 18 septembre ©Sipa - AY-COLLECTION
L'Ayatollah Seyyed Ali Khamenei, leader suprême, salue les officiers des Gardes de la révolution islamique, à Téhéran pour les célébrations annuelles du 18 septembre ©Sipa - AY-COLLECTION
L'Ayatollah Seyyed Ali Khamenei, leader suprême, salue les officiers des Gardes de la révolution islamique, à Téhéran pour les célébrations annuelles du 18 septembre ©Sipa - AY-COLLECTION
Publicité

Il est acquis que le pouvoir en Iran a toujours été polycentré, complexe et opaque. De plus, c’est l’un des pays où l’interne et l’externe interagissent fréquemment et peuvent rendre la ligne directrice peut visible.

Avec
  • Pierre Razoux Directeur académique de l'Institut Fondation méditerranéenne d'études stratégiques (FMES)

À l’inverse, en contrepartie de l’abandon du programme nucléaire militaire, le régime a obtenu la levée des principales sanctions (onusiennes, américaines, européennes). Il est donc obligé de s’ouvrir, d’autant plus que l’Iran souhaite retrouver toute sa place dans sa région.

Pourtant, durant sa campagne électorale, Donald Trump, aujourd’hui président élu, avait dénoncé le traité sur le nucléaire, signé le 14 juillet dernier, avec des mots outrés : c’était le traité « le plus stupide de l’histoire », « le pire accord jamais négocié », etc. Mais, si les États-Unis peuvent effectivement s’en retirer, ils diviseront les Américains d’avec leurs alliés, les Américains d’avec les Russes co-signataires, l’ONU cosignataire d’avec une bonne partie de la communauté internationale, les divers clans au pouvoir à Téhéran d’avec eux-mêmes.

Publicité

Il faut donc essayer d’évaluer la réinsertion, significative ou non, de l’Iran dans sa région (compte tenu, notamment, des fortes instabilités, des antagonismes et des guerres civiles dans le monde arabe). Cela passe forcément par les relations de Téhéran avec leurs grands partenaires extra-régionaux.

Bref, à quel moment se situe-t-on ?

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

L'équipe