Joe Biden après une rencontre avec les Démocrates à Capitol Hill pour relancer les négociations, le 1er octobre ©AFP - Jim WATSON
Joe Biden après une rencontre avec les Démocrates à Capitol Hill pour relancer les négociations, le 1er octobre ©AFP - Jim WATSON
Joe Biden après une rencontre avec les Démocrates à Capitol Hill pour relancer les négociations, le 1er octobre ©AFP - Jim WATSON
Publicité
Résumé

Aux Etats-Unis, le Parti Démocrate se déchire autour du plan de financement qui doit transformer l'économie américaine et asseoir la présidence de Joe Biden. Tandis qu'un vote sur le projet d'infrastructure a été reporté ce week-end, quelle perspective d'accord entre modérés et libéraux ?

avec :

Corentin Sellin (Professeur agrégé d'histoire CPGE (classes préparatoires aux grandes écoles), spécialiste des Etats-Unis).

En savoir plus

Les grands projets de dépenses budgétaires annoncés au printemps sont, pour l'instant, toujours dans les limbes... et le "Build Back Better" - "Reconstruire mieux" -  a du plomb dans l’aile.

Les réformes budgétaires sont bloquées depuis plusieurs jours au Congrès. Même si un accord provisoire a été trouvé jeudi dernier pour repousser de quelques semaines le risque de shutdown (les services fédéraux à l’arrêt), cela ne règle en rien les grandes divisions au sein même du Parti démocrate sur le montant colossal des dépenses voulues par Joe Biden pour marquer une vraie rupture avec le social-libéralisme qui prévalait au sein de la gauche américaine, depuis les années Clinton.

Publicité

Corentin Sellin est professeur agrégé d’histoire et spécialiste des Etats-Unis, chroniqueur pour Les Jours

Au Congrès, les "progressistes" du Parti démocrate refusent de voter le compromis bipartisan sur les infrastructures, avec le risque qu'ensuite les "modérés" Joe Manchin et Kyrsten Sinema refusent de voter les dépenses sociales au Sénat. Joe Biden doit faire monter tout le monde sur son bateau.     Corentin Sellin

Joe Biden a toujours été très à droite au sein du Parti démocrate. Il a été un champion de la rupture, dans les années 80, avec le consensus rooseveltien de fortes dépenses publiques et fiscalité. Il en est revenu en 2020 pour unir le parti. Aujourd'hui l'aile gauche du parti démocrate ne cesse de lui rappeler qu'elle lui fait confiance pour aller au bout de ses réformes.     Corentin Sellin

Références

L'équipe

Julie Gacon
Julie Gacon
Julie Gacon
Production
Lucas Lazo
Collaboration
Vivien Demeyère
Réalisation